Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Le bassin de la rivière Saint-Maurice : les communautés benthiques et l'intégrité biotique du milieu – 1996

Sommaire

Globalement, sur les 170,6 kilomètres de la rivière Saint-Maurice étudiées en 1996, l’indice de santé des écosystèmes aquatiques basé sur les communautés benthiques (telles les larves d’insectes aquatiques) affiche une cote excellente sur 21,5 km (12,6 %), une cote bonne sur 91,1 km (53,4 %), une cote moyenne sur 50,5 km (29,6 %) et une cote faible sur 7,5 km (4,4 %).

Dans la rivière Saint-Maurice, les plus faibles valeurs de l’indice d’intégrité biotique basé sur le benthos ou indice biologique global normalisé (IBGN) ont été atteintes en amont du barrage hydroélectrique de Grand-Mère et en aval du barrage hydroélectrique de Shawinigan à Shawinigan. Ces faibles valeurs de l’IBGN en amont du barrage de Grand-Mère seraient surtout expliquées par la transition d’un milieu lotique vers un milieu lentique. En plus de l’effet de réservoir, la présence d’aires d’accumulation de billes de bois pourrait aussi être responsable de la faible diversité biologique. En aval du barrage de Shawinigan, les valeurs de l’IBGN chutent dans la classe faible. La pollution urbaine et industrielle de l’agglomération de Shawinigan, y compris la pollution en provenance de la rivière Shawinigan, pourraient être ciblées comme responsables de la chute soudaine des valeurs de l’IBGN dans la classe faible et moyenne.

Bien que les valeurs de l’IBGN oscillent entre la classe bonne et moyenne en aval des barrages hydroélectriques de La Tuque et de Grand-Mère, la structure des communautés benthiques y est fortement perturbée où la diversité benthique est faible et la densité relative des oligochètes (taxon tolérant à la pollution) est supérieure à 80 %. Les causes possibles de ces perturbations au niveau des communautés benthiques peuvent aussi bien être la pollution résiduelle des effluents traités des papetières (Cartons Saint-Laurent inc. et Abitibi-Consolidated inc., div. Laurentide), le débordements occasionnels du réseau d’égouts ou les barrages hydroélectriques (variations du débit et du niveau de l’eau). Une faible valeur de l’IBGN a été observée près de la rivière Matawin probablement en raison d’une détérioration au niveau de l’habitat; toutefois, il n’est pas possible de le confirmer.

L’expérimentation d’un nouvel indice à variables multiples, l’indice composite benthique (ICB), a fait ressortir clairement trois zones de perturbations. Ces perturbations au niveau des communautés benthiques sont observées près de La Tuque, de Grand-Mère et de Shawinigan. La présence des réservoirs créés par les barrages hydroélectriques dans chacune de ces villes a une influence marquée sur les communautés benthiques. Toutefois, l’impact décelé en amont du barrage de Grand-Mère est amplifié aux sites historiques d’accumulation de billes de bois. La ou les causes possibles de la dégradation des communautés benthiques en aval de ces trois barrages sont les variations de débit et de niveau d’eau, la pollution résiduelle des rejets traités de papetière ou les débordements occasionnels du réseau d’égouts. Le déséquilibre des communautés benthiques en aval du barrage de Shawinigan pourrait être la résultante des importantes pressions urbaines et industrielles de l’agglomération de Shawinigan ainsi que la mauvaise qualité de l’eau de la rivière Shawinigan.

Sur les 24,3 kilomètres de rivière étudiée en 1996, l’intégrité biotique de la rivière Shawinigan, calculée grâce à l’IBGN, est cotée bonne sur 8,5 km (35 %), moyenne sur 15,5 km (64 %) et faible sur 0,3 km. C’est à la station près de l’embouchure (à 0,2 km) que l’intégrité biologique de la communauté benthique est la plus dégradée et la plus compromise. Toutes les caractéristiques de la communauté montrent des signes de détérioration à cette station. La pollution résiduelle de l’effluent de l’usine de pâtes et papiers Abitibi-Consolidated inc., div. Belgo, et la pollution urbaine et industrielle de Shawinigan semblent responsables de la dégradation de la santé des communautés benthiques.

Ces observations ont aussi été constatées avec le nouvel indice, l’indice composite benthique (ICB).

Référence à citer : Pelletier, L., 2002. Le bassin de la rivière Saint-Maurice : les communautés benthiques et l’intégrité biotique du milieu, 1996, Québec, ministère de l'Environnement, Direction du suivi de l’état de l’environnement, envirodoq no ENV/2002/0291, rapport no EA/2002-02, 85 p. et 4 annexes.

Rapport, format PDF, 1,5 Mo


* Vous devez disposer d'Acrobat Reader pour visionner les documents PDF.


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017