Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Gestion des eaux pluviales

Contexte

Impacts environnementaux

Les pratiques de gestion des eaux pluviales ont évolué rapidement au cours des dernières décennies. Traditionnellement, l’accent était mis uniquement sur le contrôle des débits de pointe.

Jusqu’au début des années 1980, on considérait les eaux pluviales comme une source de pollution relativement négligeable. Depuis, nombre d’études, comme le Nationwide Urban Runoff Program (NURP) aux États-Unis, et d’autres études menées au Canada et en Europe ont démontré clairement que les eaux de ruissellement peuvent constituer une importante source de pollution.

Le contrôle de l’érosion dans les cours d’eau est également devenu un objectif de la gestion des eaux pluviales. Les cours d’eau en milieu urbain réagissent au changement du régime hydrologique qui accompagne l’urbanisation. La portée et l’ampleur des modifications sont fonction du degré d’imperméabilisation du bassin et dépendent également des caractéristiques particulières du cours d’eau. Ces modifications peuvent comprendre notamment l’élargissement de la section hydraulique pour accueillir les débits qui sont plus importants, l’érosion des berges, l’augmentation des charges de sédiments transportés et la modification des caractéristiques du lit du cours d’eau.

L’écologie des cours d’eau urbains et les habitats aquatiques sont également affectés par les changements du régime hydrologique, de la géomorphologie et de la qualité de l’eau qui résultent du développement. Ainsi, on pourra observer la dégradation des habitats en raison de l’érosion des berges et de la perte de végétation, la réduction des débits de base, l’augmentation de la température de l’eau et la diminution de la biodiversité.

Des pratiques qui doivent évoluer

Les pratiques de gestion des eaux pluviales doivent évoluer de façon à remplacer l’approche traditionnelle qui prévoit l’évacuation rapide et efficace des eaux pluviales au moyen de canalisations du réseau de drainage par une gestion intégrée et durable des eaux pluviales. Cette évolution prend une grande importance dans le contexte des changements climatiques et de la stratégie d’adaptation à prévoir pour en limiter les conséquences.

On fera alors intervenir dans la conception des projets les disciplines du génie, de l’environnement, de l’urbanisme et de l’architecture du paysage, et l’on verra à ce que les ouvrages soient intégrés à la trame urbaine de manière à maximiser l’infiltration des eaux de ruissellement le plus près possible de la source ainsi qu’à réduire l’érosion et la pollution des milieux aquatiques.

Contrôles à privilégier

Pour réduire les conséquences de l’urbanisation sur les cours d’eau, il faut préserver ou reproduire le mieux possible, au moyen de différentes techniques, les conditions hydrologiques qui existaient avant l’urbanisation.

Les contrôles qui doivent être privilégiés peuvent être regroupés en quatre catégories :

  • Réduction du volume des eaux de ruissellement
  • Contrôle des débits de pointe
  • Contrôle de l’érosion
  • Contrôle qualitatif

Le niveau idéal de planification pour définir adéquatement les mesures de gestion des eaux pluviales est à l’échelle des bassins versants ou, du moins, à l’échelle des sous-bassins. Cependant, en l’absence d’analyse à ces échelles, la sélection des pratiques de gestion optimales devrait toujours avoir pour objectif de préserver le cycle hydrologique naturel en utilisant un principe de filière de traitement. On devrait tout d’abord, dans la mesure du possible, prévenir la pollution et évaluer les possibilités de contrôle à l’échelle du lot (le plus près possible de la source), ensuite à l’échelle du réseau et, finalement, à l’émissaire avant le rejet au cours d’eau.

Pour tout commentaire ou question sur les renseignements publiés dans la section « Eaux pluviales », veuillez écrire à EauxPluviales@mddelcc.gouv.qc.ca. Pour toute question spécifique à un projet, veuillez communiquer avec votre direction régionale du Ministère.

Gestion des eaux pluviales


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017