Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Purificateur d’eau : prendre la bonne décision

Voir aussi

Recourez à un spécialiste certifié en eau potable domestique (SCEPD) si vous décidez de faire installer un purificateur d’eau. Vous aurez l’heure juste sur la qualité de votre eau potable et sur l’utilité d’un tel équipement.

Normes de la Régie du bâtiment du Québec

Seul un entrepreneur en plomberie peut raccorder à la plomberie un dispositif de traitement de l’eau potable desservant 20 personnes et moins.

L’équipement choisi doit répondre aux normes NSF et CSA applicables. Ces normes touchent la performance ou l’intégrité physique et structurale de l’équipement. Consultez les normes des dispositifs de traitement de l’eau potable.

Programme volontaire de certification

Depuis 2011, l’Association des entreprises spécialisées en eau du Québec (AESEQ) offre un programme volontaire de certification et de développement des compétences aux entrepreneurs. Ce programme s’inspire de ceux de la Water Quality Association et de la Canadian Water Quality Association.

La formation de base aborde la réglementation québécoise et couvre le traitement et la chimie de l’eau potable. La chimie de l’eau touche les caractéristiques de l’eau, comme sa dureté et son pH. Elle couvre aussi les réactions chimiques (ex. : lorsque le fer dans l’eau entre en contact avec l’oxygène de l’air).

En outre, les spécialistes de l’eau potable doivent s’inscrire à de la formation continue pour renouveler leur certificat de compétence. Un certificat est valide pendant 3 ans. Ils peuvent aussi obtenir un deuxième niveau de certification touchant les différents modes et équipements de traitement de l’eau.

Ministère

Notre ministère soutient le programme volontaire de certification de l’Association des entreprises spécialisées en eau du Québec en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux. C’est une question de santé publique! Nous voulons ainsi mieux vous protéger si vous achetez un dispositif de traitement de l’eau potable desservant 20 personnes et moins.

Nous devons aussi autoriser tout dispositif de traitement de l’eau potable desservant plus de 20 personnes.
Le responsable du dispositif doit assurer un suivi régulier de la qualité de l’eau. Renseignez-vous auprès de notre bureau régional.


   


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017