Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Milieu industriel

Pour consulter le menu de cette section en format HTML

Afin de répondre à nos besoins de consommation, le milieu industriel s’est rapidement développé durant le dernier siècle.

Au cours des dernières décennies, les préoccupations environnementales ont fortement suscité la réduction des rejets industriels et le développement des industries dans une perspective de développement durable. Des efforts considérables doivent constamment être investis par les industries afin de prévenir, de réduire ou de supprimer les différentes sources industrielles de contaminants (émissions gazeuses, eaux usées et matières résiduelles, dangereuses et non dangereuses).

Les établissements industriels des secteurs primaires et manufacturiers (22 000 au Québec) s’activent donc dans les activités d’extraction, de traitement et de transformation de la matière en vue de produire les différents biens mis à notre disposition qui contribuent à notre qualité de vie.

Ces établissements industriels ont des productions très diverses (matériaux métalliques, aliments, vêtements, papier, produits chimiques, etc.). Les procédés qu’ils utilisent génèrent des résidus qui sont susceptibles de contaminer l’atmosphère, les cours d’eau et les sols et peuvent avoir une incidence sur l’ensemble des organismes vivants.

Le Québec compte quelque 65 sites miniers, 400 carrières, 5 000 sablières, 130 usines de béton bitumineux, 1 200 scieries et 2 200 autres établissements manufacturiers (papetières, raffineries, cimenteries, usines de placage, industries chimiques et établissements des secteurs de la plasturgie, du textile, de l’agro-alimentaire, etc.) ayant des rejets d’eaux usées importants et contrôlés.

Le secteur tertiaire (distribution, commerce, affaires, etc.) peut aussi être assimilé au milieu industriel. C’est le cas, par exemple, des mesures de protection et de réhabilitation des terrains contaminés qui visent plus de 11 000 établissements appartenant à 106 secteurs industriels ainsi qu’un grand nombre de stations-services.

L’assainissement de l’air concerne environ 200 grandes entreprises et 4 500 petites et moyennes entreprises auxquelles il faut ajouter un certain nombre de grands utilisateurs institutionnels de combustibles fossiles.

Dans le cas des grands établissements industriels, en raison de leur capacité ou de la nature des activités qui s’y déroulent et afin d’aborder l’assainissement industriel de manière globale, le Ministère a développé une stratégie d’intervention intégrant tous les milieux récepteurs. Cette stratégie, intitulée Programme de réduction des rejets industriels (PRRI), cible les secteurs dont les rejets de contaminants, notamment les substances toxiques, ont le plus d’impact sur les milieux environnants. Au terme des cinq étapes prévues dans le programme, environ 300 établissements seront visés.


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017