Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le concours Les Phénix de l'environnement 2007 honore les artisans québécois de la protection de l'environnement et du développement durable dans la région du Nord-du-Québec

Québec, le 31 mai 2007 Les Phénix de l’environnement 2007 ont été décernés à l’occasion de la remise des prix qui a eu lieu ce soir à l’Assemblée nationale du Québec, en présence de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, du ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Montréal, M. Raymond Bachand, des partenaires et des commanditaires de ce concours qui, depuis dix ans, rend hommage à de nombreux artisans québécois de la protection de l’environnement et du développement durable.

Treize Phénix ont été attribués à des individus, des organismes, des municipalités ou des entreprises dans six catégories : la protection, la restauration ou la mise en valeur des milieux naturels et de la biodiversité; la gestion des matières résiduelles; l’éducation et la sensibilisation; la recherche et le développement; la réalisation-jeunesse; ainsi que le Phénix du développement durable.

Cette année, la région du Nord-du-Québec compte un lauréat, la Communauté de Wemindji, qui a œuvré remarquablement dans le domaine de l’environnement et qui s’est distinguée dans la catégorie « Gestion des matières résiduelles », par son Programme de gestion intégrée des matières résiduelles en milieu nordique.

La communauté crie de Wemindji compte 1 300 habitants. En délaissant leur mode de vie traditionnel, les citoyens consomment davantage de produits emballés qui proviennent du Sud, produisant du même coup une plus grande quantité de matières résiduelles à gérer. Un programme de collecte sélective et de récupération a donc été mis en place en 2006, dans le but d’augmenter la durée de vie du lieu d’enfouissement et de l’incinérateur acquis par la communauté en 2003. Les résultats obtenus sont impressionnants. La collecte sélective favorise en effet la récupération de près de 50 % des matières générées par les résidants.

Rappelons que Les Phénix de l’environnement ont vu le jour en 1998 et que ce concours est le plus prestigieux en environnement au Québec. Il est issu d’un partenariat qui réunit le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Collecte sélective Québec et la société d’État RECYC-QUÉBEC avec la collaboration de la Fondation québécoise en environnement. Ce concours représente une occasion pour les entreprises, les municipalités, les organismes municipaux, les groupes environnementaux, et les individus qui ont réalisé un projet en faveur de la protection du patrimoine naturel québécois, dans une perspective de développement durable, de faire connaître leurs remarquables initiatives.

- 30 -

SOURCE :

Marie-Hélène Cliche
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3823 poste 4139

INFORMATION :

Roger T. Drolet
Relation médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017