Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

1,5 M$ pour la consolidation d’un corridor écologique entre le Québec et le Vermont

Québec, le 17 juin 2010. – Le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, accompagné de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, et du député de Brome-Missisquoi, M. Pierre Paradis, a annoncé aujourd’hui une aide financière supplémentaire de près de 1,5 M$ dans la circonscription de Brome-Missisquoi afin d’appuyer sept projets d’acquisition de propriétés aux fins de création d’aires protégées. L’acquisition de ces propriétés, qui couvrent plus de 600 hectares, permettra de franchir une étape de plus dans la réalisation du projet de corridor vert reliant les secteurs écologiques du mont Orford et des monts Sutton, situés au Québec, aux montagnes Vertes de l’État du Vermont.

« Nous sommes fiers de contribuer à ce projet d’envergure qui permet au Québec et au Vermont de poursuivre des objectifs communs de protection du patrimoine naturel et d’accès à la nature. Depuis 2003, l’aide financière accordée par le gouvernement du Québec a permis de soutenir des projets d’acquisition de terres privées aux fins de création d’aires protégées totalisant plus de 6 000 hectares dans la seule région des monts Sutton. Encore une fois, le Québec prouve tout le sérieux qu’il accorde à la protection de la biodiversité, et ce, dans l’intérêt de l’ensemble de la collectivité québécoise », a déclaré le premier ministre.

« Je tiens particulièrement à souligner les efforts déployés par les organismes de conservation de la région dans notre volonté commune de protection de notre patrimoine naturel. Ces partenaires sont indispensables, car leurs actions contribuent à la sauvegarde d’espèces en péril et à la préservation de la diversité faunique et floristique », a ajouté la ministre Line Beauchamp.

Les projets d’acquisition des propriétés visées permettront de protéger des forêts dominées par l’érable à sucre, mais où l’on retrouve aussi des feuillus comme le bouleau jaune et le hêtre à grandes feuilles, dont le bois est d’une grande valeur. Une partie de ces boisés se distingue par la présence d’une majorité d’arbres âgés de plus de 90 ans.

Les aires protégées de la région entourant les monts Sutton abritent également une faune aviaire d’une richesse indéniable incluant la paruline bleue, la paruline à collier et la paruline à gorge orangée, des espèces identifiées comme prioritaires dans le cadre de l’Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord (ICOAN).

« J’ai la conviction qu’en plus de contribuer à la sauvegarde des espèces aviaires menacées, le corridor écologique assurera la préservation des écosystèmes au bénéfice des espèces animales de notre région », a précisé le député Pierre Paradis.

Programme Partenaires pour la nature

Les organismes Conservation de la nature - Québec, la Société canadienne pour la conservation de la nature, l’Association pour la conservation du mont Écho et Conservation des vallons de la Serpentine ont travaillé de concert avec le gouvernement et des particuliers intéressés à la préservation du patrimoine naturel en vue de mener les projets d’acquisition. L’aide financière qui leur est octroyée aujourd’hui porte à plus de 2,8 M$ la somme totale investie dans la région par le gouvernement, dans le cadre du programme Partenaires pour la nature, depuis octobre 2009.

Rappelons qu’une subvention de plus de 1,3 M$ avait déjà été allouée à Conservation de la nature - Québec pour l’acquisition d’une propriété boisée aux fins de création d’aires protégées. Un montant de 33 970 $ avait également été attribué à Corridor Appalachien et Memphrémagog Conservation pour la réalisation de projets de conservation volontaire.

Axé sur un partenariat public-privé, le programme vise à renforcer le réseau d’aires protégées en milieu privé, en soutenant les initiatives de conservation des organismes, des particuliers et des entreprises, et à sensibiliser la société québécoise à l’importance de la protection des milieux naturels. Il est doté d’un budget de 25 millions de dollars réparti sur cinq ans.

- 30 -

SOURCES :

Hugo D’Amours
Attaché de presse
Cabinet du premier ministre
Tél. : 418 643-5321
Dave Leclerc
Attaché de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017