Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Parc national des Îles-de-Boucherville - Le gouvernement fait une offre finale à investissement Luc Poirier pour l’acquisition d’un terrain sur l’île Charron

Québec, le 14 septembre 2011 – Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs a procédé à une offre finale à Investissement Luc Poirier pour l’acquisition de gré à gré de sa propriété de 20,6 hectares située sur l’île Charron à Longueuil.

« Le gouvernement du Québec est intéressé par cette propriété dans le but de l’annexer au parc national des Îles-de-Boucherville. Dans cet esprit, nous avons procédé à une mise en réserve du terrain en novembre 2007, nous avons mené des négociations et nous avons fait plusieurs offres d’achat au propriétaire. Aujourd’hui, il s’agit de notre offre finale. Les fonds publics doivent être gérés de façon responsable. Pour cette raison, le gouvernement ne s’adonnera pas à une surenchère avec le promoteur et ne fera pas l’acquisition de la propriété à n’importe quel prix », a annoncé le ministre Pierre Arcand.

Ainsi, une offre finale de 15 M$ a été présentée à Investissement Luc Poirier. Le promoteur bénéficie d’un délai de 21 jours pour faire connaître sa réponse.

Rappelons que, le 31 janvier 2007, Investissement Luc Poirier procédait à l’acquisition de 20,6 hectares de terrain sur l’île Charron, lequel terrain est adjacent au parc national des Îles-de-Boucherville, pour la somme de six millions de dollars.

Le 14 novembre 2007, le Conseil des ministres autorisait la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs à imposer une réserve pour fin publique sur le terrain d’Investissement Luc Poirier sur l’île Charron. Cette réserve, d’une durée de deux ans, renouvelable une fois, viendra à échéance à la fin du mois d’octobre 2011.

Dès 2009, le gouvernement a défini auprès du propriétaire ses balises, ses contraintes, ses intentions et ses conditions. Au cours de cette période, le gouvernement a négocié avec le propriétaire M. Luc Poirier à plusieurs reprises au sujet du prix qu’il était disposé à payer pour cette acquisition, et ce, dans le but d’agrandir le parc national des Îles-de-Boucherville. À ce jour, aucune entente n’est intervenue.

Par ailleurs, plusieurs groupes environnementaux et de conservation de la nature s’étant dits préoccupés par l’usage futur du terrain d’Investissement Luc Poirier sur l’île Charron et souhaitant préserver le parc national des Îles-de-Boucherville de pressions de développement éventuelles sont d’avis que l’État ne devrait toutefois pas acquérir cette propriété à n’importe quel prix.

- 30 -

SOURCE :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs
418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017