Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage - Le député Georges Mamelonet annonce l’attribution d’une aide financière de 1,6 million $ à la municipalité régionale de comté du Rocher-Percé

Percé, le 20 juin 2012 Le député de la circonscription de Gaspé, M. Georges Mamelonet, a annoncé aujourd’hui, au nom du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, l’attribution d’une aide financière de 1,6 million $ à la Municipalité régionale de comté (MRC) du Rocher-Percé. L’aide gouvernementale est versée dans le cadre du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage.

Le projet de la MRC consiste en l’aménagement d’un site de compostage à aire ouverte qui permettra de traiter plus de 6 000 tonnes de matières organiques par année. Ce site recevra les matières organiques résiduelles de toute origine sur le territoire, soit les résidus alimentaires, les herbes et les feuilles, les résidus de sentreprises de transformation de poisson, ainsi que les boues d’épuration et de fosses septiques.

« Le taux de valorisation de matières organiques sur l’ensemble du territoire de la MRC passera de 16 à 60 %, ce qui permettra, du même coup, de réduire de façon importante les émissions de gaz à effet de serre sur son territoire. Voilà ce qui s’appelle une contribution significative à la lutte aux changements climatiques et toute la région peut en tirer une légitime fierté », a déclaré M. Mamelonet.

Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage

Le Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage offre un soutien financier au milieu municipal et au secteur privé pour l’installation d’infrastructures permettant de traiter la matière organique au moyen de ces deux procédés. Le Programme a comme objectif de diminuer les émissions de GES ainsi que la quantité de matières organiques destinées à l’élimination. Il s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan d’action 2006-2012 sur les changements climatiques, qui vise la réduction des émissions de GES et l’adaptation aux changements climatiques, et dans celle de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

« Les matières résiduelles organiques produisent, une fois enfouies, un gaz 21 fois plus dommageable que le gaz carbonique, le méthane. Désormais, grâce à la création d’infrastructures vertes, ces matières peuvent être transformées en compost ou en biogaz, changeant ainsi un problème environnemental en un puissant outil économique. Les projets comme celui-ci démontrent bien que le Québec est réellement engagé sur la voie d’une économie verte et prospère », a fait savoir le ministre Arcand.

- 30 -

SOURCE :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017