Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Gestion intégrée du Saint-Laurent - La communauté métropolitaine de Québec sera le maître d’œuvre de la concertation régionale

Québec, le 28 février 2013 – Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, a annoncé aujourd’hui que la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) coordonnera les travaux de la Table de concertation régionale de la zone de Québec. Cette désignation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la gestion intégrée du Saint-Laurent. Elle s’accompagne d’un soutien financier totalisant 625 000 $ pour les cinq prochaines années. M. Blanchet était accompagné, pour l’occasion, du maire de Québec et président de la CMQ, M. Régis Labeaume.

Cette reconnaissance s’inscrit dans le cadre des dispositions prévues dans la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et visant à renforcer leur protection. Cette loi définit notamment les modalités d’une gouvernance de l’eau fondée sur une gestion intégrée et concertée, à l’échelle de l’unité hydrographique, dont celle d’intérêt exceptionnel que forme le Saint-Laurent.

Cette annonce s’inscrit dans la foulée de l’Entente Canada-Québec sur le Saint-Laurent 2011-2026, qui vise à favoriser la mise en commun de l’expertise et des efforts des deux gouvernements dans la conservation et la mise en valeur du Saint-Laurent.

« Cette annonce arrive juste à point. Elle permettra de rendre la région métropolitaine de Québec plus attirante en faisant du fleuve Saint-Laurent un élément rassembleur. L’entente contribuera de façon marquée à l’atteinte de l’une des stratégies contenues dans le Plan métropolitain d’aménagement et de développement de la CMQ », a ajouté M. Régis Labeaume, maire de Québec et président de la CMQ.

Gestion intégrée du Saint-Laurent (GISL)

La GISL est un processus permanent basé sur la concertation de l’ensemble des décideurs et des usagers pour une planification et une meilleure harmonisation des mesures de protection et d’utilisation des ressources de cet important écosystème. Ce processus se concrétise par la tenue du Forum Saint-Laurent, qui regroupe annuellement tous les acteurs touchés par ces enjeux.

La GISL prévoit également la mise sur pied progressive de 12 tables de concertation régionales (TCR) couvrant tout le parcours du Saint-Laurent. En acceptant le mandat qu’on lui a proposé, la CMQ devient responsable de coordonner l’élaboration et la mise à jour d’un plan de gestion intégrée régional (PGIR) représentatif des préoccupations et des priorités d’action locales. Dans la région de Québec, ce plan de gestion pourrait, par exemple, contenir des mesures visant à assurer un développement portuaire respectueux des activités récréotouristiques à la baie de Beauport. Évidemment, des questions telles que la qualité de l'eau du fleuve Saint-Laurent, le déversement des eaux usées, la poursuite du développement des accès au fleuve, la conservation des milieux humides sur la rive sud et le retour possible de la baignade dans le fleuve sont toutes susceptibles de retenir l’attention de la Table. 

Selon la convention de contribution financière signée avec le MDDEFP, les TCR disposeront d'un maximum de cinq ans pour élaborer leur plan de gestion intégrée régional. Il est toutefois possible que l’évolution du dossier soit plus rapide dans certaines régions, comme ce sera probablement le cas dans la région de Québec. La Table pourrait alors passer immédiatement à la réalisation de son PGIR.

Le territoire de la TCR comprend les villes de Saint-Augustin-de-Desmaures et de Québec, sur la rive nord. Il couvre l’île d’Orléans, Lévis, ainsi que les portions riveraines des municipalités régionales de comté de la Côte-de-Beaupré et de Bellechasse, sur la rive sud.

En tant que coordonnatrice, la CMQ devra s’assurer d’une représentation équilibrée des divers utilisateurs et milieux intéressés dans le cadre des travaux de cette nouvelle TCR. Le PGIR proposera des interventions à réaliser, notamment en matière de conservation et de mise en valeur de l’eau, des milieux riverains et des écosystèmes aquatiques de cette zone du Saint-Laurent.

« Le Saint-Laurent est unique et irremplaçable. Il est au cœur de notre histoire, au cœur de nos vies, au cœur de l’activité économique. J’estime qu’il faut agir collectivement et localement pour orchestrer les mesures propres à assurer sa préservation. Les tables de concertation régionales auront pour mission de mobiliser les communautés autour des enjeux locaux et régionaux et des moyens à mettre en œuvre dans une perspective de développement durable, pour rendre au fleuve toute la majesté dont l’activité humaine l’a dépouillé par le passé », a déclaré le ministre Blanchet.

- 30 -

SOURCE :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias :
Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017