Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le ministre Blanchet présente les résultats d’analyse des sédiments de la rivière Chaudière

Québec, le 5 septembre 2013 – Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, annonce que les résultats d’analyse des sédiments prélevés autour des prises d’eau de la rivière Chaudière sont maintenant disponibles sur le site Web du MDDEFP.

« Comme promis, nous nous assurons que la population ait accès aux données les plus à jour concernant la contamination des sites touchés par les événements de Lac-Mégantic. Nous continuerons à agir avec rigueur, transparence et efficacité dans la diffusion des résultats d’analyse, au rythme des travaux réalisés sur le terrain », a souligné le ministre.

Grands constats

  • Les sédiments prélevés à proximité des prises d’eau de Sainte-Marie et de Lévis (Saint-Rédempteur) ne présentent pas de contamination par les hydrocarbures pétroliers. Les sédiments prélevés à proximité de la prise d’eau de Saint-Georges présentent de très faibles concentrations en hydrocarbures pétroliers (C10-C50), à des distances de plus de 125 mètres en amont du barrage Sartigan. Ces concentrations ne sont pas considérées comme préoccupantes pour l’écosystème.
  • Aux trois prises d’eau, les concentrations en métaux dans les sédiments échantillonnés sont similaires aux données historiques enregistrées dans la rivière Chaudière.
  • Les résultats d’analyse des sédiments ne montrent pas de concentrations préoccupantes pour l’approvisionnement en eau potable, que ce soit aux prises d’eau de Saint-Georges, de Sainte-Marie ou de Lévis. Toutefois, une restriction d’usage est maintenue en raison des risques de relargage. En effet, des hydrocarbures pourraient se décoller des berges et du fond de la rivière en raison de crues ou de changements brusques des niveaux de l’eau. Les vérifications se poursuivent sur le terrain, mais le Ministère a bon espoir que les municipalités pourront retourner puiser leur eau à la rivière d’ici l’hiver.

Rappelons que seuls les résultats issus des analyses du Ministère sont diffusés sur son site Web. Les données ministérielles sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.mddefp.gouv.qc.ca/lac-megantic/.

– 30 –

SOURCE :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017