Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Inventaire aérien de L'orignal dans la zone de chasse 2 : Résultats de l'hiver 2014

Rimouski, le 17 mars 2014 – Le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) dévoile aujourd’hui les résultats de l’inventaire aérien de l’orignal, réalisé au cours de l’hiver 2014, dans la zone de chasse 2.

Cet inventaire a été effectué par les biologistes et les techniciens de la faune de la Direction des opérations régionales du Bas-Saint-Laurent du Ministère entre le 26 janvier et le 9 février 2014. Les données recueillies ont permis d’estimer la population hivernale totale d’originaux à plus de 13 000 individus, soit une augmentation de 80 % par rapport à l’hiver 2005, alors que la population avait été estimée à environ 7 200 orignaux. Dans cette zone, la densité de la population de ce cervidé est de 11,4 orignaux par 10 km2. Rappelons que ces données excluent les territoires de la réserve faunique Duchénier et de la réserve faunique de Rimouski.

Année record pour les activités de chasse

La zone de chasse 2 demeure une des zones à forte densité de récolte d’orignaux au Québec. Selon les plus récentes statistiques de chasse sportive :

  • Un prélèvement de 2,2 orignaux par 10 km2 d’habitat a été enregistré en 2012, qui était une année restrictive puisque la chasse à la femelle n’était pas permise;
  • Un prélèvement de 3,5 orignaux par 10 km2 d’habitat a été enregistré en 2013, qui était une année permissive, c’est-à-dire que la récolte des mâles, des femelles et des veaux était permise.

La récolte totale est passée d’environ 700 orignaux en 1993 à un record historique de plus de 4 100 orignaux lors de la dernière année permissive, c’est-à-dire 2013.

La population d’orignaux poursuit sa croissance dans la zone 2

Les résultats de l’inventaire aérien de l’hiver 2014 démontrent que le cheptel présente toujours un accroissement annuel moyen de 5,2 % dans cette zone. Ainsi, la population d’orignaux de cette zone de chasse poursuit sa croissance depuis l’instauration de la chasse sélective en 1994, qui consiste à contingenter la chasse aux femelles adultes.

L’application des différents plans de gestion de l’orignal, de même que les habitats propices créés par le rajeunissement généralisé des forêts causé par la tordeuse des bourgeons de l’épinette et par les coupes forestières, sont les principaux facteurs qui expliquent la progression de l’espèce dans cette région.

Poursuite des objectifs du plan de gestion de l’orignal 2012-2019


Les objectifs du plan de gestion de l’orignal 2012-2019 dans la zone de chasse 2 sont de stabiliser la population et la densité autour de 10 orignaux/10 km2 d’habitat après chasse, à l’extérieur des réserves fauniques, d’ici 2019. Il s’agit d’une moyenne établie à l’échelle de la zone, considérant que les densités seront naturellement plus élevées dans certaines parties du territoire. Cette population permettra une récolte intéressante pour la chasse sportive, tout en limitant les accidents routiers et la surutilisation de l’habitat.

Les résultats de l’hiver 2014 issus de l’inventaire aérien de l’orignal de la zone 2 permettront d’enrichir les réflexions dans le cadre de l’évaluation de mi-parcours du plan de gestion, qui sera réalisée en 2015. Dans le but de maintenir la qualité de la chasse sportive et en considérant la progression de la population d’orignaux dans la région du Bas-Saint-Laurent, le Ministère, en collaboration avec ses principaux partenaires fauniques, pourra alors proposer des ajustements pour corriger les situations qui s’éloignent des objectifs du Plan de gestion de l’orignal 2012-2019

- 30 -

SOURCE :

Relations médias
Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

INFORMATION :

Sébastien Ross, biologiste
Direction des opérations régionales
du Bas-Saint-Laurent - Secteur de la faune
Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs
418 727-3710, poste 508

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017