Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

De jeunes Québécoises et Québécois impliqués dans la lutte contre les changements climatiques
Le ministre David Heurtel rencontre les jeunes de l’école Sainte-Marie de Lévis

Lévis, le 24 mai 2016 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, a rendu visite aujourd’hui à quelque 75 élèves de l’école primaire Sainte-Marie, à Lévis, en Chaudière-Appalaches. Accompagnés de leurs enseignantes, Mmes Stéphanie Côté, Catherine Dumas et Mélissa Prévost, ces jeunes de quatrième et cinquième années ont pu discuter avec le ministre de l’importance de la contribution des jeunes Québécoises et Québécois, ainsi que du rôle positif et constructif du Québec, dans la lutte contre les changements climatiques.

Soulignons que l’école Sainte-Marie est inscrite à la Bourse du carbone Scol’ERE, une initiative de la Coopérative Forêt d’Arden encouragée par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, et qu’elle s’est vu décerner un prix Novæ de l’entreprise citoyenne le 6 mai dernier. Ainsi, les jeunes et leur entourage s’engagent à réduire leurs émissions de GES, et ces réductions sont comptabilisées et converties en « crédits carbone éducatifs ». Ces crédits sont ensuite offerts par la Coopérative Forêt d’Arden aux entreprises et organismes du Québec qui peuvent les acheter pour compenser les émissions de GES émanant de leurs activités. La Ville de Lévis elle-même s’est engagée à compenser jusqu’à 3 832 tonnes de CO2 émis par ses camions de collecte des déchets résidentiels et commerciaux d’ici 2018, autant d’émissions de GES qu’auront réussi à éviter des élèves du primaire et leur famille.

« Afin de compenser les émissions de gaz à effet de serre générées par les déplacements de la délégation du Québec à Paris, lors de la CdP-21, le gouvernement a lui-même participé à l’achat des crédits carbone éducatifs et, pour ce faire, nous avons sélectionné la Bourse Scol’ERE Forêt d’Arden. La lutte contre les changements climatiques est non seulement une nécessité sur le plan humain, mais également une occasion de croissance sur le plan économique », a rappelé monsieur Heurtel.

Les jeunes de l’école Sainte-Marie ont également présenté au ministre Heurtel l’une des maquettes des projets qu’ils voudraient voir réaliser dans leur communauté pour contribuer à la lutte contre les changements climatiques ainsi que l’une des capsules vidéo promotionnelles qu’ils ont produites afin de recruter des « supporters » dans leurs efforts pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) sur le territoire qu’ils habitent.

« L’économie du 21e siècle sera stimulée par l’innovation et la transition vers un monde plus sobre en carbone, deux axes pour lesquels nous avons besoin des jeunes, a fait savoir le ministre à l’issue de la rencontre. Je trouve particulièrement inspirant de voir ces jeunes de l’école Sainte-Marie s’intéresser à des questions aussi importantes que les changements climatiques, et j’étais heureux de pouvoir échanger avec eux. Chaque petit geste compte, et ils l’ont bien compris. Je souhaite qu’ils continuent à mobiliser leur entourage pour prendre soin de l’environnement au quotidien. Faisons-le pour eux… et avec eux! », a conclu le ministre Heurtel.

 – 30 –

SOURCE :

Mylène Gaudreau
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017