Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Le concours Les Phénix de l'environnement 2007 honore les artisans québécois de la protection de l'environnement et du développement durable dans la région de Montréal

Québec, le 31 mai 2007 Les Phénix de l’environnement 2007 ont été décernés à l’occasion de la remise des prix qui a eu lieu ce soir à l’Assemblée nationale du Québec, en présence de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, du ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Montréal, M. Raymond Bachand, des partenaires et des commanditaires de ce concours qui, depuis dix ans, rend hommage à de nombreux artisans québécois de la protection de l’environnement et du développement durable.

Treize Phénix ont été attribués à des individus, des organismes, des municipalités ou des entreprises dans six catégories : la protection, la restauration ou la mise en valeur des milieux naturels et de la biodiversité; la gestion des matières résiduelles; l’éducation et la sensibilisation; la recherche et le développement; la réalisation-jeunesse; ainsi que le Phénix du développement durable.

Cette année, la région de Montréal compte cinq lauréats, le Comité écologique du Grand Montréal, Métro Richelieu inc., Compostage Gorilla, Blue Storm Télé et La Corporation Tribospec, qui ont œuvré remarquablement dans le domaine de l’environnement.

Le Comité écologique du Grand Montréal s’est distingué dans la catégorie « Mise en valeur des milieux naturels et de la biodiversité », par son Programme de restauration et d’aménagement faunique du Boisé des Pères.

Afin de freiner la disparition du Boisé des Pères, le Comité écologique du Grand Montréal (CÉGM) a élaboré un programme de restauration de l’écosystème en milieu urbain au cœur de Montréal. Les principaux objectifs étaient de créer un milieu favorable à la reproduction et à la migration des oiseaux chanteurs et de faire découvrir la valeur exceptionnelle du parc aux résidants. La consolidation du tissu forestier par la plantation de 49 espèces indigènes, l’aménagement de sentiers, la reconstitution d’un milieu humide disparu depuis 1956 sont quelques exemples des réalisations qui ont été rendues possibles grâce à ce projet.

L’entreprise Métro Richelieu inc. s’est distinguée dans la catégorie « Gestion des matières résiduelles », par son projet Sacs réutilisables.

L’initiative novatrice de METRO, en association avec Boisson Gazeuse Environnement et RECYC-QUÉBEC, d’offrir un sac réutilisable pour la modique somme de 1 $ a soulevé l’enthousiasme des consommateurs. En effet, plus de 1,7 million de sacs ont été distribués jusqu’à maintenant réduisant du même coup l’utilisation de sacs de plastique. Les sacs réutilisables servent non seulement à ramener les produits d’épicerie à la maison, mais aussi à rapporter les contenants consignés chez le détaillant. METRO contribue ainsi à sensibiliser la population à l’impact des sacs de plastique sur l’environnement.

Compostage Gorilla s’est distingué dans la catégorie « Gestion des matières résiduelles », par son projet Activités de compostage sur les campus de l’Université McGill.

Mis en place par un groupe d’étudiants, Compostage Gorilla procède à la récupération et au compostage des matières organiques sur les campus centre-ville et Sainte-Anne-de-Bellevue de l’Université McGill. Le service s’adresse aux comptoirs alimentaires et aux cafétérias des deux campus où les matières organiques sont recueillies avec la collaboration des employés. Les étudiants sont aussi invités à apporter leurs résidus organiques aux points de collecte. Parallèlement à ces activités, un volet important d’éducation et de sensibilisation à l’intention des étudiants et du personnel contribue à la réussite du projet.

Blue Storm Télé s’est distingué dans la catégorie « Éducation et sensibilisation », par son projet Habitat 07- Les Compagnons du rebut global.

Blue Storm Télé documente des expériences de constructions écologiques avec des émissions comme Les Artisans du rebut global et Les Citadins du rebut global. Ces deux séries documentaires démontrent qu’il est possible de construire une maison en optant pour des stratégies d’achat responsable, qui font appel à la récupération et à l’économie d’énergie. Avec Habitat 07, les promoteurs prouvent qu’il est aussi possible d’édifier un bâtiment écologique alimenté uniquement par des énergies de substitution, et ce, avec un budget de 77 777 $.

La Corporation Tribospec s’est distinguée dans la catégorie « Recherche et développement », par son projet Les lubrifiants biodégradables BIOSPEC.

Grâce à BIOSPEC, l’entreprise a atteint son objectif de développer une gamme de lubrifiants biodégradables et non toxiques dont les performances seraient équivalentes ou supérieures à celles des lubrifiants minéraux traditionnels tout en ayant une toxicité nulle et dont l’impact environnemental en cas de déversement serait négligeable ou inexistant. Ces lubrifiants remplacent avantageusement les lubrifiants ordinaires et sont faits principalement à base d’huile de canola, une huile végétale comestible produite au Canada. De plus, cette huile se révèle un produit atoxique et obtient un indice de biodégradabilité supérieur à 97 %.

Rappelons que Les Phénix de l’environnement ont vu le jour en 1998 et que ce concours est le plus prestigieux en environnement au Québec. Il est issu d’un partenariat qui réunit le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Collecte sélective Québec et la société d’État RECYC-QUÉBEC avec la collaboration de la Fondation québécoise en environnement. Ce concours représente une occasion pour les entreprises, les municipalités, les organismes municipaux, les groupes environnementaux, et les individus qui ont réalisé un projet en faveur de la protection du patrimoine naturel québécois, dans une perspective de développement durable, de faire connaître leurs remarquables initiatives.

- 30 -

SOURCE :

Marie-Hélène Cliche
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3823, poste 4139

INFORMATION :

Roger T. Drolet
Relation médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017