Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Programme Biogaz
Le député Michel Matte inaugure un projet de captage et d'élimination du biogaz à Saint-Raymond

Saint-Raymond, le 7 août 2009 – Le député de Portneuf, M. Michel Matte, a inauguré, au nom de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, un projet de captage et d’élimination du biogaz généré par le lieu d’enfouissement de Saint-Raymond. Grâce à ce projet, sélectionné à la suite de l’appel d’offres public lancé en 2008 dans le cadre du programme Biogaz, des réductions d’émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’ordre de 38 000 tonnes en équivalent CO2 pourront être obtenues d’ici 2013. Le gouvernement du Québec achètera à la firme GENIVAR les réductions de GES à un prix unitaire de 25,50 $/tonne d’équivalent CO2, ce qui représente un investissement total de 960 000 $.

« Ce projet qui se concrétise aujourd’hui entraînera des retombées concrètes et mesurables pour la région de Portneuf et il démontre l’engagement du gouvernement du Québec dans la lutte contre les changements climatiques », a déclaré le député Matte.

L’élimination des matières résiduelles, qui se fait principalement dans les lieux d’enfouissement, augmente significativement la quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Le biogaz généré par la décomposition anaérobique des matières organiques éliminées dans les lieux d’enfouissement est une importante source de méthane, un puissant gaz à effet de serre qui possède un potentiel de réchauffement de la planète de 21 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone (CO2). « Le programme Biogaz offre aux entreprises et aux organismes la possibilité de faire leur part pour réduire les émissions de GES », a fait savoir la ministre Beauchamp.

Rappelons que le Règlement sur l’enfouissement et l’incinération des matières résiduelles (REIMR), entré en vigueur en 2006, oblige les lieux d’enfouissement les plus importants, c’est-à-dire ceux qui enfouissent 50 000 tonnes ou plus de matières résiduelles par année ou qui sont conçus pour recevoir plus de 1 500 000 mètres cubes de matières résiduelles au total, à capter et à valoriser le biogaz ou à l’éliminer en le brûlant. Comme plusieurs lieux d’enfouissement en éliminent des quantités plus faibles, mais non négligeables, le gouvernement du Québec a créé, en 2007, le programme Biogaz, afin de soutenir les projets de captage et d’élimination ou de valorisation du biogaz provenant de lieux d’enfouissement non visés par les obligations de captage et d’élimination prévues au REIMR. Dans le cadre du programme Biogaz, le gouvernement agit en achetant à un fournisseur les réductions d’émissions de GES provenant du captage et de l’élimination ou de la valorisation du biogaz généré par son lieu d’enfouissement. Ce programme, qui est financé par la redevance sur les carburants et les combustibles fossiles, dispose d’une enveloppe budgétaire de 38 millions de dollars.

L’information relative au programme Biogaz est disponible sur le site Web du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs à l’adresse suivante : http://www.mddep.gouv.qc.ca/programmes/biogaz/index.htm.

- 30 -

SOURCE :

Julie Boivin
Adjointe aux communications
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

INFORMATION :

Nicole Gingras
Attachée politique
Bureau du député de Portneuf
Tel. : 418 268-3860

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017