Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Gestion intégrée de l'eau par bassin versant: Le ministre Serge Simard annonce une aide financière à l'organisme de bassin versant Lac-Saint-Jean

Québec, le 7 janvier 2009. – Au nom de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, M. Serge Simard, a annoncé aujourd’hui qu’une aide financière de 127 500 $ sera accordée à l’Organisme de bassin versant Lac-Saint-Jean (OBV Lac Saint-Jean) pour l’année 2009-2010.

Le ministre Simard en a profité pour rappeler que l’OBV Lac-Saint-Jean, qui couvre un territoire de 71 693 km2, a été créé à la suite du redécoupage du Québec méridional en 40 zones de gestion intégrée de l’eau, annoncé en mars dernier. C’est le Comité de gestion du bassin versant de la Ouïatchouan et le Comité de bassin versant de la Ticouapé qui ont eu le mandat de constituer ce nouvel organisme, dont l’assemblée générale de fondation s’est tenue en octobre.

« Je me réjouis de cette aide financière, qui permettra à l’OBV Lac-St-Jean de prendre son envol afin d’assurer, dans une perspective de développement durable, une saine gouvernance de l’eau et de mieux connaître cette ressource. Les projets proposés par cet organisme tiendront d’ailleurs compte des préoccupations régionales formulées par les milieux économique, communautaire, agricole et municipal, auprès desquels l’OBV jouera un rôle essentiel », a déclaré le ministre Simard.

Pour sa part, la ministre Beauchamp a fait savoir que « le gouvernement du Québec croit fermement à l’importance de se doter de tous les outils permettant une gestion durable de l’eau. Voilà pourquoi le financement annuel de l’ensemble des organismes de bassin versant a plus que doublé, s’élevant maintenant à 5 220 000 $. Nous savons que la gestion intégrée de l’eau par bassin versant est la meilleure approche pour assurer la concertation de tous les acteurs de l’eau, concertation qui est l’élément clé d’une saine gouvernance de cette ressource essentielle à la vie ».

- 30 -

SOURCE :

Dave Leclerc
Attaché de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017