Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Phénix de l'environnement 2010
La région de l'Estrie remporte trois Phénix

Québec, le 2 juin 2010 – C’est aujourd’hui qu’a eu lieu, au Salon rouge de l’Assemblée nationale, la 13e cérémonie des Phénix de l’environnement, la plus haute distinction environnementale décernée au Québec. Présidente d’honneur de l’événement, la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, a rendu hommage à de nombreux artisans québécois de la protection de l’environnement et du développement durable devant les partenaires et les commanditaires du concours.

« Je tiens à remercier tous les lauréats et finalistes des Phénix de l’environnement 2010 pour leurs projets ambitieux et originaux qui permettent au Québec de progresser en matière de protection de l’environnement et dans la voie du développement durable. On ne le répètera jamais assez : dans le domaine de la protection de l’environnement, chaque geste compte. De par leur projet, les lauréats et les finalistes montrent l’exemple et ils osent provoquer le changement dans leur milieu. Félicitations! », a déclaré la ministre Beauchamp.

Cette année, la région de l’Estrie compte trois lauréats, qui ont œuvré remarquablement dans le domaine de la protection de l’environnement et de la promotion du développement durable. D’abord, la Ville de Sherbrooke s’est distinguée dans la catégorie « Municipalités et organismes municipaux », dans la sous-catégorie « Mise en valeur et protection de l’environnement et des écosystèmes ». La Ville de Sherbrooke s’est donné le défi d’agrandir son parc industriel régional de façon durable, en étroite relation avec le milieu qui le borde. Le plan d’aménagement du secteur est basé sur un plan de conservation des milieux humides, le premier au Québec à répondre aux exigences du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs. Ce plan encadrera le développement pour les 10 à 15 prochaines années, en plus d’assurer la protection de 65 hectares de milieux naturels sensibles et d’offrir un cadre de travail esthétique et sain aux futurs usagers.

Ensuite, la Ville de Lac-Mégantic s’est illustrée dans la catégorie « Municipalités et organismes municipaux », dans la sous-catégorie « Gestion des matières résiduelles ». Grâce aux efforts constants qu’elle a su déployer au fil des années et du support indéfectible de sa population, la Ville de Lac-Mégantic présente une performance de récupération remarquable, voire inégalée au Québec. Cette petite municipalité, aux réalisations de géant, valorise en effet plus de 70 % de l’ensemble des matières résiduelles qui sont générées sur son territoire, tous secteurs de génération confondus. En offrant une collecte à 3 voies à l’ensemble de ses commerces, industries et institutions, ainsi que dans tous ses parcs, places et édifices publics, cette municipalité a su faire de la récupération une réelle façon de vivre.

Finalement, Sherbrooke O.E.M. Ltd s’est démarqué dans la catégorie « Entreprises », dans la sous-catégorie « Gestion des matières résiduelles ». Lorsque Récupération JM Langlois a contacté Sherbrooke O.E.M. en 2005, le concept d’une unité de tri optique pour retirer le bois des résidus des matériaux secs de construction, rénovation et démolition était encore embryonnaire. La validation du besoin avec le client et les tendances du marché ont suffi à motiver la recherche et le développement pour déboucher sur la conception de la toute première unité de tri optique pour ce type de marché. L’unité, maintenant en fonction, permet de trier le bois des résidus de moins de 25 cm à un rythme que 8 à 10 personnes auraient peine à suivre.

« Il est fascinant de constater tout le travail qui est réalisé sur le terrain pour protéger l’environnement et promouvoir le développement durable. Les gens de la région montrent que des actions très diversifiées sont possibles pour améliorer le sort de la planète. Toutes mes félicitations aux lauréats! », a souligné la ministre responsable de l’Administration gouvernementale, présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de l’Estrie, Mme Monique Gagnon-Tremblay.

Depuis 1998, Les Phénix de l’environnement rendent hommage à tous ceux et celles qui ont à cœur la cause de l’environnement et qui, par leurs gestes et leurs activités, aident à le préserver et contribuent au développement durable au Québec.

Cette année, à la suite d’un remaniement majeur du concours, treize Phénix ont été attribués à des projets dans les domaines de mise en valeur et protection de l’environnement et des écosystèmes, de gestion des matières résiduelles, d’adaptation et lutte aux changements climatiques et de consommation responsable, et ce, selon les catégories suivantes : « Municipalités et organismes municipaux », « Entreprises », « Organismes à but non lucratif, institutions, centres de recherche et associations », « Individus » et « Jeunes ».

La liste des finalistes et des lauréats 2010 peut être consultée dans le site Web du ministère.

- 30 -

SOURCE :

Dave Leclerc
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Développement
durable, de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Geneviève Villemure-Denis
Attachée de presse 
Cabinet de la ministre responsable de
l’Administration gouvernementale, présidente du Conseil du trésor et ministre responsable
de la région de l’Estrie
Tél. : 418 643-5926

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017