Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Saguenay - Caribou des bois : 31 925 $ d’amendes pour deux braconniers

Saguenay le 6 mars 2013 – Le Service de la protection de la faune du Saguenay–Lac-Saint-Jean du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) a obtenu une condamnation contre deux individus accusés de braconnage du caribou des bois (écotype forestier).

M. Yves Dufour de Chicoutimi a reconnu sa culpabilité à des accusations relatives à la chasse d’une espèce vulnérable, soit le caribou des bois, à l’abandon de la chair comestible d’une espèce vulnérable et à la possession de la chair d’une espèce vulnérable, ce qui lui a valu des amendes de 20 030 $ avec les frais.

En ce qui concerne le second individu, M. Guy Blackburn de Saint-Honoré, il a également reconnu sa culpabilité quant à l’abandon de la chair comestible d’une espèce vulnérable et la possession de la chair d’une espèce vulnérable.

Les évènements se sont produits le 29 février 2012 dans le secteur du réservoir Pipmuacan situé à environ 100 km au nord de Chicoutimi. MM. Dufour et Blackburn se sont rendus dans ce secteur isolé en avion pour y abattre trois caribous et prélever seulement les quartiers arrière. C’est grâce à la vigilance de citoyens et à la rapidité d’intervention des agents de protection de la faune qu’il a été possible de retracer les individus fautifs.

Amendes et confiscation

En plus des amendes imposées, la cour a ordonné la confiscation de tous les articles saisis, soit une carabine de 7 mm avec télescope, des pelles, une bâche et la viande. Il faut noter que ce type d’infraction entraîne de plein droit l’annulation de tout certificat ou de tout permis de chasse ou de piégeage de même que l’interdiction d’en solliciter un pour une période de 24 mois.

Dans le cas d’infractions touchant une espèce vulnérable, l’amende maximale peut atteindre 20 000 $ par chef d’accusation s’il s’agit d’une première accusation et de 40 000 $ en cas de récidive.

Le caribou des bois (écotype forestier) a été placé sur la liste des espèces vulnérables en 2005 et il fait l’objet d’un plan de rétablissement.

Collaboration de la population

Les citoyens sont invités à poursuivre leur collaboration en signalant tout acte de braconnage ou geste allant à l'encontre de la protection de la faune, de ses habitats ou du milieu naturel à SOS Braconnage au 1 800 463-2191 ou au bureau de la protection de la faune le plus près. Ce service est confidentiel.

www.mrn.gouv.qc.ca/fr/faune-adresses-regions

- 30 -

SOURCE :

Éric Santerre
Relationniste de presse
Direction des communications
418 627-8609, poste 3003

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017