Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Entreposage illégal de BPC à Pointe-Claire - Québec prend en charge les travaux de sécurisation et de décontamination du site de Reliance

Pointe-Claire, le 17 septembre 2013 – Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, annonce que le Ministère prend en charge les travaux de sécurisation et de gestion des matières dangereuses sur le site de Reliance, la compagnie ne s’étant pas conformée à plusieurs mesures exigées par l’ordonnance signifiée le 29 août dernier.

Des inspections effectuées au cours de la fin de semaine ont en effet permis de déterminer que l’entreprise n’a pas respecté la première étape imposée par l’ordonnance concernant l’aménagement sécuritaire du site. L’entreprise avait jusqu’au 13 septembre, à 23 h 59, pour s’y conformer. « Les premières étapes de sécurisation étaient à la fois simples et assez urgentes à réaliser. Pourtant, Reliance a failli à ses obligations aux termes de la première échéance. Donc, comme je l’avais dit, nous prenons immédiatement en charge les opérations sur le site afin de le rendre sécuritaire et de disposer adéquatement des matières dangereuses qui s’y trouvent. L’environnement et la sécurité doivent être pris au sérieux », a déclaré le ministre Blanchet.

Le ministre a aussi assuré que toutes les mesures sont prises afin de procéder sans délai. Déjà, des entreprises sont mandatées pour amorcer les travaux de sécurisation du site. Dès aujourd’hui, les travaux visant à réparer la clôture débuteront et des mesures de sécurité additionnelles seront mises en place afin d’éviter toute intrusion sur le site. Un contrat a également été conclu avec l’entreprise Sanexen afin de disposer des BPC. En vertu de l’ordonnance, l’entreprise Reliance devra rembourser l’ensemble des coûts des travaux assumés par le gouvernement. « La capacité financière de l’entreprise pourrait être en cause, a souligné le ministre Blanchet. Nous avons donc également initié une procédure visant à prendre une hypothèque légale sur les actifs de l’entreprise. Si les Québécois se voient imposer une partie de ce fardeau, elle sera la moins importante possible. » 

« Je vais m’assurer que tout soit fait sans compromis afin que les citoyens de Pointe-Claire n’aient plus à vivre avec l’inquiétude qu’un accident puisse survenir. Dès aujourd’hui, nous mettons tout en œuvre pour se débarrasser de ces BPC le plus rapidement et de la façon la plus sécuritaire possible. Il faut que la situation à Pointe-Claire se règle rapidement et qu’il n’y ait plus de cas comme celui-ci à l’avenir. Ma patience a atteint ses limites dans ce dossier », a conclu le ministre.

- 30 -

SOURCE :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017