Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Saint-Jérôme - La Direction de la protection de la faune de la région des Laurentides met fin à des activités de braconnage

Saint-Jérôme, le 13 novembre 2013 - Le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) informe la population qu’il a mis fin aux activités de braconnage d’un résident de Mirabel le 30 octobre dernier.

L’enquête menée par les agents de protection de la faune du bureau de Saint-Jérôme a démarré en septembre 2013 et a permis de démontrer que les infractions avaient débuté en 2012. Le principal suspect dans cette enquête fait face à 19 chefs d’accusation et est passible d’une amende minimale de 17 000 $. Les principaux chefs d’accusation sont :

  • Avoir chassé le gros gibier la nuit;
  • Avoir chassé le gros gibier en temps prohibé;
  • Avoir chassé le gros gibier dans une zone autre que celle inscrite à son permis;
  • Avoir été en possession illégale de gros gibier;
  • Avoir chassé sans permis;
  • Avoir utilisé le permis de chasse d’une autre personne;
  • Ne pas avoir enregistré son gros gibier;
  • Ne pas avoir attaché son coupon de transport sur le gibier;
  • Avoir donné de faux renseignements au moment de l’enregistrement;
  • Avoir aidé ou incité à la chasse en temps prohibé.

Le principal suspect dans ce dossier est propriétaire d’un commerce à Saint-Jérôme. Depuis trois ans, son entreprise était titulaire d’une autorisation d’enregistrer la faune et vendait des permis de chasse, de pêche et de piégeage. Il utilisait les équipements mis à sa disposition par le MDDEFP pour enregistrer les animaux qu’il chassait.

Lors de l’opération qui a mis fin à ses activités de braconnage, 17 agents de protection de la faune des Laurentides et de l’Outaouais ont procédé à trois perquisitions simultanées et à l’interrogatoire de cinq personnes. Ils étaient assistés d’un maître-chien de la Direction de la protection de la faune, de techniciens de la Division de l’identité judiciaire de la Sûreté du Québec, de policiers de la Sûreté municipale de Saint-Jérôme et de policiers de la Sûreté municipale de Mirabel. Les perquisitions ont permis de saisir le terminal de point de vente de permis de chasse et de pêche, le matériel servant à l’enregistrement des animaux tués et plus de 80 kilogrammes de viande de cerf de Virginie. La camionnette qui servait au transport des cerfs de Virginie tués illégalement a également été saisie à des fins d’expertise.

Les citoyens sont invités à poursuivre leur collaboration en signalant tout acte de braconnage ou geste allant à l'encontre de la protection de la faune et de ses habitats à S.O.S. Braconnage au numéro sans frais 1 800 463-2191 ou au bureau de la protection de la faune le plus près. Ce service est gratuit et confidentiel (http://www.mddefp.gouv.qc.ca/ministere/rejoindr/adr-reg-faune.htm).

- 30 -

SOURCE :

Sophie Roy
Direction des communications
Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

INFORMATION :

Patrice Masse, sergent
Direction de la protection de la faune
Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs
Tél. : 450-569-3113, poste 229

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017