Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Programme Interactions communautaires - Une aide financière de plus de 11 000 $ est accordée pour un projet de conservation volontaire des milieux humides dans la MRC de Bécancour

Québec, 3 décembre 2014 – Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. Laurent Lessard, annonce aujourd’hui, au nom du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, l’attribution d’une aide financière de plus de 11 000 $ au Comité ZIP Les Deux Rives pour la réalisation du projet Conservation volontaire des milieux humides à l’embouchure des rivières aux Orignaux et aux Glaises (phase II) dans la MRC de Bécancour. Cette aide financière est versée dans le cadre du programme Interactions communautaires, lequel est issu du Plan d’action Saint-Laurent. 

« Le site visé par ce projet est situé en bonne partie sur des terrains privés qui comportent un complexe de milieux humides riches en biodiversité. Grâce à l’accompagnement du Comité ZIP Les Deux Rives, les propriétaires pourront agir pour préserver ce site vulnérable », a affirmé le ministre Lessard. 

Conservation des milieux humides des rivières aux Orignaux et aux Glaises  

L’embouchure des rivières aux Orignaux et aux Glaises comprend des milieux humides qui subissent des pressions anthropiques diverses, dont la circulation de véhicules tout-terrain. Comme le marais se situe en partie sur des propriétés privées, le projet du Comité ZIP Les Deux Rives vise à sensibiliser les propriétaires riverains à l’importance de préserver ce site par la conclusion d’ententes de conservation volontaire, qui feront l’objet d’un suivi annuel. Un cahier du propriétaire sera élaboré pour chaque terrain. Il contiendra la description des caractéristiques du site et des recommandations de gestion et d’actions pour améliorer sa conservation. Des rencontres personnalisées avec les 28 propriétaires riverains auront également lieu afin de leur remettre le cahier et d’évaluer la possibilité de signer des ententes de conservation volontaire.

« À l’heure des changements climatiques, le travail d’organismes qui ont à cœur l’avenir du Saint-Laurent est crucial. Nous devons combiner nos forces et gérer les risques que représentent les changements climatiques pour le Saint-Laurent et ses écosystèmes. Ensemble, nous protégerons nos milieux riverains. Nous mettrons en valeur et nous développerons de manière intégrée le plein potentiel du fleuve et de l’estuaire du Saint-Laurent, démarche à laquelle contribuera notre Stratégie maritime. Nous relancerons notre économie, et ce, dans le respect de ce fleuve qui a façonné notre histoire. Ainsi, nos enfants pourront, à leur tour, avoir le privilège de vivre à proximité de l’un des plus beaux cours d’eau du monde », a fait savoir le ministre Heurtel. 

Interactions communautaires est un programme d’aide financière et technique auquel collaborent les gouvernements du Québec et du Canada et qui favorise la réalisation de projets communautaires visant la protection de l’écosystème du Saint-Laurent. Il s’inscrit dans le cadre du Plan d’action Saint-Laurent et met à contribution le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec et Environnement Canada.  

– 30 –

SOURCE :

Pierre-Olivier Lussier
Attaché de presse du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région du Centre-du Québec Tél. : 418-643-7295

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017