Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Plan d’intervention sur les algues bleu-vert 2007-2017 - Le ministre Heurtel accorde une aide financière de 54 600 $ au Comité de bassin de la rivière Chaudière

Québec, 22 janvier 2015 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, annonce aujourd’hui l’attribution d’une aide financière de 54 600 $ au Comité de bassin de la rivière Chaudière, pour la réalisation d’un coffre à outils pour la formation en matière de lutte contre la prolifération des algues bleu-vert et l’eutrophisation des lacs. L’aide gouvernementale est versée dans le cadre du Plan d’intervention sur les algues bleu-vert 2007-2017.

Le projet du Comité de bassin de la rivière Chaudière vise à outiller les formateurs qui œuvrent au sein des organismes de bassins versants (OBV) et des conseils régionaux de l’environnement (CRE). « Grâce à un coffre à outils virtuel auquel ils auront accès, les formateurs pourront soutenir efficacement les intervenants du milieu, principalement les municipalités et les associations de riverains, dans leurs actions de lutte contre les algues bleu-vert », explique le ministre Heurtel.

Le coffre à outils rassemblera une multitude de ressources : des publications de référence, des guides d’accompagnement, des modèles de présentations et des cahiers d’activités pédagogiques. Les sujets abordés porteront notamment sur la surveillance volontaire des lacs, la gestion des fossés routiers, l’aménagement de bandes riveraines et la gestion des eaux pluviales.

« L’aide financière accordée au Comité de bassin de la rivière Chaudière permettra la réalisation d’un projet d’envergure qui contribuera à une meilleure cohérence, à l’échelle du Québec, de l’information véhiculée dans le domaine. Nous souhaitons ardemment que la mise en œuvre de ce projet se traduise par un plus grand nombre d’interventions sur le terrain pour contrer la prolifération des algues bleu-vert et l’eutrophisation de nos plans d’eau », a déclaré le ministre Heurtel.

Le Plan d’intervention sur les algues bleu-vert a été lancé en 2007 afin que les différents ministères et organismes concernés puissent gérer la problématique des algues bleu-vert de manière intégrée et concertée. Coordonné par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, il comprend 35 actions réparties selon trois enjeux : l’amélioration des connaissances pour mieux agir, la prévention contre les apports en phosphore ainsi que la sensibilisation, la prévention et la protection de la santé publique.

« Depuis l’annonce du Plan d’intervention, l’ensemble des 35 actions qui y sont inscrites ont été entreprises. Il est essentiel de sensibiliser les intervenants locaux aux enjeux des algues bleu-vert et du vieillissement de nos lacs pour continuer à profiter des bienfaits qu’ils nous procurent et offrir à nos enfants des cours d’eau en santé », a conclu le ministre Heurtel.

– 30 –

SOURCE :

Guillaume Bérubé

Attaché de presse

Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias

Ministère du Développement durable,

de l’Environnement et de la Lutte contre

les changements climatiques

Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017