Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Lancement du nouveau plan directeur de l’eau de l’organisme de bassin versant AGIR Maskinongé

Maskinongé, 13 juillet 2016 – L’adjoint parlementaire du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et député de Maskinongé, M. Marc H. Plante, a participé aujourd’hui, en compagnie du président de l’Association de la gestion intégrée de la rivière Maskinongé (AGIR Maskinongé), M. Bernard Lacroix, au lancement du nouveau plan directeur de l’eau de cet organisme de bassin versant (OBV).  

« À titre de responsable du dossier de l’eau et de la future Stratégie québécoise de l’eau, je suis fier de constater l’impressionnante mobilisation que suscitent dans ma région la protection et la valorisation des ressources en eau. La gestion saine et intégrée de l’eau est un travail d’équipe qui doit se réaliser de concert avec l’ensemble des acteurs régionaux. L’OBV AGIR Maskinongé l’a bien compris : son nouveau plan directeur de l’eau représente la concrétisation de ces principes fondamentaux », a souligné M. Plante.

Le nouveau plan directeur de l’eau établit, pour la zone du bassin versant de la rivière Maskinongé, les enjeux prioritaires et les objectifs à atteindre en matière de gestion intégrée des ressources en eau pour les cinq prochaines années. Ainsi, les actions seront notamment orientées vers la préservation de milieux dont la valeur écologique est exceptionnelle, comme le nord du lac Maskinongé, les habitats de la tortue des bois et les frayères à maskinongé. L’OBV vise également, avec ses partenaires, à poursuivre ses efforts afin d’améliorer et de maintenir la qualité des eaux de surface, en encourageant la végétalisation des bandes riveraines en milieux agricole et résidentiel, et en diminuant les apports excessifs de phosphore et la présence de divers autres sédiments dans les étendues d’eau. De plus, plusieurs des actions prévues contribueront à améliorer la résilience des ressources en eau du territoire à l’égard des impacts des changements climatiques, comme les inondations, l’érosion et la pression accrue exercée sur l’approvisionnement en eau potable.

« L'approbation de notre plan directeur de l'eau est une étape majeure, car les 52 actions qu'il contient ont été élaborées en tenant compte des préoccupations des différents acteurs de l’eau et des citoyens », a affirmé le président de l'OBV AGIR Maskinongé, M. Bernard Lacroix.

Rappelons que chaque OBV est tenu d’élaborer un plan directeur de l’eau et un plan d’action adaptés aux enjeux caractéristiques de sa région, d’en accompagner la mise en œuvre et d’en assurer le suivi. Ces documents clés découlent des efforts concertés de l’ensemble des acteurs régionaux impliqués de près ou de loin dans la protection et la mise en valeur des ressources en eau, et de ceux du gouvernement du Québec. 

– 30 –

SOURCE :

Mylène Gaudreau
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

Guillaume Normandin
Attaché politique
Bureau de circonscription du député de Maskinongé
Tél. : 819 228-9722

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017