Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Gestion des matières résiduelles - 1,4 M$ pour récupérer plus et recycler mieux

Joliette, le 20 juin 2017. – Dans la foulée des efforts de réduction de l’enfouissement des déchets et de l’augmentation du recyclage, le Gouvernement du Québec annonce que, par l’intermédiaire du Fonds vert et suite à la signature d’une nouvelle entente, RECYC-QUÉBEC dispose d’une somme de 1,4 M $ pour la poursuite du programme pour la récupération hors foyer. Cet investissement permettra d’épauler nos municipalités dans l’ajout de bacs de récupération dans les espaces publics tels que les parcs et les arénas. Le programme pour la récupération hors foyer a permis à ce jour d’installer plus de 15 000 équipements de récupération pour aider les citoyennes et citoyens à poser le bon geste. C’est notamment en récupérant plus et en recyclant mieux que nous travaillons ensemble à trouver des solutions face aux changements climatiques, aux enjeux d’épuisement des ressources non-renouvelables et à la sauvegarde de la qualité de nos écosystèmes.

Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, a fait cette annonce alors qu’il visitait les nouvelles installations de traitement du verre au centre de tri de l’entreprise EBI Environnement à Joliette. Il était accompagné pour l’occasion de son adjoint parlementaire et député de Maskinongé, monsieur Marc H. Plante, du président-directeur général de RECYC-QUÉBEC, M. Dany Michaud, et de nombreux partenaires.
 
Union des forces vives de l’industrie dans la modernisation des systèmes de récupération
Pour la première fois en plus de trente ans, on assiste à une réelle mobilisation des acteurs qui partagent maintenant une volonté commune d’unir leurs forces à celles du gouvernement pour travailler ensemble à la modernisation des systèmes de récupération, afin d’améliorer les taux de recyclage des contenants de boisson. Cette mobilisation sans précédent des gens de l’industrie qui met en marché ces contenants s’inscrit dans un cadre plus large visant à moderniser et à optimiser le système de collecte sélective et celui de la consigne publique, y compris la récupération hors foyer. Les intervenants présents à l’événement ont profité de l’occasion pour reconnaître que lorsqu’ils ne sont pas récupérés adéquatement, les contenants associés notamment à la consommation grandissante de centaines de millions de bouteilles d’eau par année, représentent une problématique sérieuse. Ces contenants essentiellement consommés à l’extérieur de la maison, ainsi que tous les contenants de boisson, seront au cœur des travaux du groupe de travail qui s’engage à présenter des solutions concrètes au gouvernement dès l’automne. Par cette mobilisation des acteurs autour d’enjeux cruciaux comme la gestion des bouteilles d’eau, le gouvernement s’assure donc de la pérennité et de la performance des systèmes de récupération au Québec.
 
Nouvelle ère dans le recyclage du verre
De plus, dès aujourd’hui, de nouveaux équipements novateurs de traitement du verre seront mis en service au centre de tri d’EBI Environnement. L’industrie propose de miser sur la technologie avec des investissements de 6,7 M$ pour améliorer le recyclage du verre issu de la collecte sélective au Québec, moderniser les centres de tri et soutenir financièrement le développement de nouveaux débouchés. Un comité de suivi sera chargé de suivre l’évolution du projet pilote. Mené conjointement par Éco Entreprises Québec et RECYC-QUÉBEC, ce comité rassemblera diverses organisations venant de différents secteurs liés au recyclage du verre, ainsi que des représentants du secteur municipal et du secteur environnemental.
 
Citations :

« La gestion durable et responsable des matières résiduelles représente un défi de taille. Face à cet enjeu, l’engagement de l’ensemble des intervenants est nécessaire. Aujourd’hui, nous devons souligner non pas une, mais trois avancées qui vont nous permettre de détourner le plus possible la matière de l’enfouissement. Dans ce dossier, le statu quo n’est pas une option et nous devons avancer tous ensemble. La mobilisation à laquelle nous assistons aujourd’hui est historique, et nous souhaitons qu’elle puisse porter ses fruits, afin de permettre à nos enfants de vivre dans un Québec plus vert et prospère. Faisons-le pour eux! »
 
David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
 
« À titre de ministre responsable de la région de Lanaudière, je suis fière de voir naître une telle initiative qui démontre bien que les défis qui entourent la gestion des matières résiduelles peuvent être transformés en opportunités. Ce projet pilote, mené par Éco Entreprises Québec en collaboration avec le centre de tri EBI environnement à Joliette, ouvre la voie pour que l'économie circulaire devienne une approche incontournable pour le développement de toute la région de Lanaudière et ultimement, c’est le Québec entier qui bénéficiera d’un savoir-faire innovant. »
 
Lise Thériault, vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière
 
« Avec la collaboration entourant les projets annoncés aujourd’hui, nous avons un exemple probant d’une mobilisation entre partenaires désireux de générer un réel changement. La saine gestion des matières résiduelles est un défi qui nous concerne tous à différents égards, car en maximisant la valeur ajoutée de ces nouvelles matières premières, nous aidons l’environnement et nous contribuons à propulser notre économie vers de nouveaux sommets, au bénéfice du Québec et de ses régions. »
 
Marc H. Plante, député de Maskinongé et adjoint parlementaire du ministre Heurtel
 
« L’objectif que nous nous sommes fixé collectivement est ambitieux : faire du Québec une société sans gaspillage. Nous devons donc travailler tous ensemble afin de faire émerger une économie de plus en plus circulaire. Les initiatives annoncées aujourd’hui nous permettront de poursuivre sur cette lancée. »
 
Dany Michaud, président-directeur général de RECYC-QUÉBEC
 
« Le gouvernement peut compter sur l’engagement, l’expertise et le savoir-faire de ÉEQ et de ses entreprises contributrices, afin de collaborer étroitement à l’atteinte des objectifs visant à augmenter la complémentarité entre les deux systèmes de récupération. C’est en regardant vers l’avant et en conjuguant nos efforts que nous allons amener le Québec à l'avant-scène, grâce à l’optimisation de la chaîne de valeur des matières recyclables. »
 
Denis Brisebois, président du conseil d'administration de ÉEQ
 
Faits saillants :
 
  • Depuis 2008, le programme de récupération hors foyer a permis d’installer plus de 15 000 équipements de récupération dans les aires publiques municipales partout au Québec.
  • L’industrie de l’eau embouteillée consomme annuellement plus de 225 000 barils de pétrole et ce, uniquement pour satisfaire les besoins du marché québécois, ce qui correspond, en termes d’émissions de gaz à effet de serre, à environ 24 000 voitures roulant 20 000 kilomètres par an.
  • Le système de consigne publique québécois n'a pas été modifié depuis sa mise en place il y a plus de 30 ans.
  • Selon les derniers chiffres recensés, un peu plus de la moitié (57 %) du verre que les citoyennes et citoyens déposent dans leur bac termine sa course dans des sites d’enfouissement.
  • À eux seuls, les cinq centres de tri du projet pilote Verre l’Innovation aideront à traiter environ 25 % de tous les contenants de verre que les Québécois déposent dans leur bac.

SOURCE :

Emilie Simard
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911
Clémence Beaulieu Gendron
Attachée de presse
Cabinet de la vice-première ministre,
ministre responsable des PME,
de l’Allègement réglementaire
et du Développement économique régional,
ministre responsable de la Condition féminine
et ministre responsable de la région de Lanaudière
Tél. : 418 691-5650
 

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017