Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Programme de coopération climatique internationale : près de 1 M$ à Ouranos pour la création de CAMELUS, une plateforme d’adaptation aux changements climatiques au Maroc
 

Montréal, le 28 août 2017. – Ouranos recevra une aide financière gouvernementale de près de 1 M$, issue du Fonds vert, pour lancer une plateforme d’adaptation aux changements climatiques au Maroc. L’organisme frontière, qui sera inspiré du modèle d’affaires du consortium Ouranos, vise à favoriser l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques dans la prise de décision des instances publiques marocaines. Ce projet fait suite à l’entente quadripartite intervenue lors de la 22e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CdP-22) entre l’Institut supérieur des hautes études en développement durable (ISHEDD) du Maroc, la Fondation Innovation pour le développement durable (FIDD), l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) du Québec et le consortium Ouranos.
 
Le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, a fait cette annonce au nom du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel. Mentionnons que le projet d’Ouranos fait partie des 14 projets internationaux sélectionnés à l’issue de cet appel à projets qui s’est terminé le 31 janvier 2017 et auxquels sera accordée une aide financière gouvernementale totale de près de 10 millions de dollars.
 
Le projet a pour objectif de créer un pont entre le domaine de la recherche appliquée et celui des politiques publiques, par et pour les Marocains. L’aide financière accordée permettra spécifiquement :
 
  • De réaliser une analyse stratégique multiéchelle (régions marocaines et africaines) et multi‑institutionnelle (ministères, académies et société civile) pour déterminer les besoins en matière d’adaptation aux changements climatiques;
  • De créer et d’opérationnaliser, notamment par l’embauche et la formation du personnel clé marocain, CAMELUS, une organisation à la frontière entre la recherche scientifique et la prise de décision publique;
  • De démontrer la valeur des services de CAMELUS à travers des projets scientifiques et de diffusion des connaissances.
Citations :
« Le Québec répond à l’appel des Nations Unies en faveur de la hausse du financement international des actions climatiques dans les pays en développement. La lutte contre les changements climatiques demande un engagement réel de la part des États fédérés qui possèdent l’expertise et la capacité de soutenir les pays les moins favorisés. Ce transfert de connaissances permet non seulement de lutter contre les changements climatiques, mais de stimuler l’économie. C’est pourquoi nous sommes fiers de soutenir le projet d’Ouranos qui met sa créativité et son expertise au service d’un monde plus sobre en carbone et plus résilient aux changements climatiques. »
 
David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
 
« Je suis heureux du financement accordé à Ouranos dans le cadre du Programme de coopération climatique internationale. Le projet appuiera le développement de l’expertise scientifique de pointe dans le domaine et contribuera à mieux l’intégrer dans les politiques publiques du Maroc. Il s’agit d’une belle opportunité de mettre en valeur l’expertise montréalaise et québécoise à l’international. »
 
Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal
 
« Nous nous réjouissons à l’idée de pouvoir faire rayonner l’expertise québécoise, notamment celle de l’INRS et d’Ouranos, afin de renforcer la capacité du Maroc à intégrer les impacts des changements climatiques dans la prise de décision. Ce projet, qui vise la création de CAMELUS, une organisation inspirée d’Ouranos, permettra de développer des projets de recherche-action menant à des solutions concrètes pour faire face aux risques liés aux changements climatiques. L’accompagnement offert par Ouranos à nos partenaires locaux est d’autant plus important pour les pays particulièrement vulnérables aux changements climatiques. Le Maroc fait face à des risques croissants de désertification, d’érosion côtière et de défaillance de ses infrastructures. De plus, malgré des climats différents, le Québec et le Maroc font face à plusieurs défis communs pour lesquels les avantages à collaborer sont indéniables, notamment la disponibilité d’une eau de qualité, les ressources forestières, la santé de la population et sa sécurité, pour ne nommer que ceux-ci. La collaboration s’annonce donc mutuellement bénéfique. »
 
Alain Bourque, directeur général d’Ouranos
 
Faits saillants :
 
  • Doté d’une enveloppe de 18 millions de dollars sur cinq ans, le Programme de coopération climatique internationale appuie des projets d’organisations québécoises du secteur privé, des milieux de la solidarité internationale et de la recherche visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’adaptation aux impacts des changements climatiques dans les pays francophones les plus vulnérables à ces impacts.
  • L’aide financière accordée au projet est issue du Fonds vert et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, dont l’une des mesures vise à faire rayonner le Québec sur la scène internationale.
  • Créé en 2001, Ouranos est né de la vision commune du gouvernement du Québec, d’Hydro‑Québec et d’Environnement et Changement climatique Canada, avec le soutien financier de Valorisation-Recherche Québec. Regroupant quelque 450 scientifiques et professionnels issus de différentes disciplines, Ouranos se concentre sur la science du climat et les vulnérabilités, les impacts et l’adaptation. Il vise l’acquisition et le développement de connaissances sur les changements climatiques et leurs impacts ainsi que sur les vulnérabilités socioéconomiques et environnementales, de façon à informer les décideurs de l’évolution du climat et de les conseiller pour qu’ils identifient, évaluent, promeuvent et mettent en œuvre des stratégies d’adaptation locales et régionales.
Liens connexes :
Pour en apprendre davantage sur le Programme de coopération climatique internationale :
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/programmes/coop-climatique-internationale/index.htm
 
Site Web d’Ouranos : https://www.ouranos.ca/
 
- 30 -

SOURCE :

Emilie Simard
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911
 
Marie-Ève Pelletier
Directrice des communications et
attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal
Tél. : 418 643-2112
 
René Roy
Directeur de la programmation scientifique à Ouranos et responsable de CAMELUS
Tél. : 514 282-6464, poste 232

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017