Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English
 

Les Phénix de l'environnement, édition 2011

Protection et mise en valeur de l’environnement et des écosystèmes


Municipalités et organismes municipaux

Entreprises

Lauréat :

Ville de Trois-Rivières
Stratégie d’intégration des milieux naturels au développement urbain

Lauréat :

Réal Beaudet, entreprise inc.
Réserve naturelle Beauréal

Photo : Rémy Boily

De g. à dr. : M. Fernand Lajoie et M. Pierre Arcand

De g. à dr. : M. Réal Beaudet et M. Pierre Arcand

La stratégie d’intégration des milieux naturels au développement urbain est une approche règlementaire intégrée de la protection des écosystèmes et de la biodiversité. Elle utilise les différents outils urbanistiques, règlementaires et légaux à la portée d’une ville au service de la conservation des milieux naturels. Elle permet un développement économique plus efficace tout en préservant les écosystèmes. Cette stratégie offre une solution complète et exportable à une problématique complexe et commune à plusieurs villes. Elle a des impacts positifs et mesurables sur l’environnement au profit des citoyens présents et futurs de la ville de Trois-Rivières.

Le projet de réserve naturelle Beauréal se distingue par la protection de près de 3 % du territoire de la municipalité de Sainte-Julienne. Pour aller dans le sens de ses valeurs profondes, Réal Beaudet, promoteur immobilier, a décidé de donner à des terrains qu’il avait acquis la vocation de milieu naturel protégé. Ce territoire de plus de 1000 acres servira à faire de la sensibilisation et de l’éducation auprès des élèves de niveaux primaire, secondaire, collégial et universitaire et de toute la population de la région qui sera invitée à visiter le site gratuitement dans le cadre d’une activité écologiquement et socialement responsable.

Finaliste :

Ville de Terrebonne
Parc Les Cours du Ruisseau noir

Le parc Les Cours du Ruisseau noir est un espace naturel qui a été restauré pour stabiliser le milieu et intégrer l’utilisateur de manière responsable en assurant le maintien de la biodiversité. Composé de six hectares, dont les deux tiers constituent une zone protégée, le parc offre un réseau de sentiers interprétatifs, des aires de jeux pour enfants, une passerelle d’accès à la berge et des places de détente. Une série de panneaux d’interprétation ponctuent le site et révèlent les caractéristiques de cette pinède centenaire. Destination nature-culture, le parc s’inscrit désormais au sein des charmes et attraits du territoire moulinois.

Finalistes :

Mont SUTTON
Festival d’automne

Chaque année, le festival d’automne du Mont SUTTON est l’activité par excellence pour découvrir la nature, la biodiversité et les écosystèmes! De la mi-septembre à la mi-octobre, les amoureux de nature se rassemblent au Mont SUTTON pour participer à plusieurs activités et ateliers de science nature. À titre d’exemples, citons des ateliers d’herboristerie, d’ornithologie et de photographie de paysages, des randonnées guidées, des activités de mycologie, une journée « plantez un arbre », la randonnée familiale « découverte de la biodiversité » et des balades en télésiège pour admirer les paysages.


Organismes à but non lucratif, institutions autres que scolaires, centres de recherche et associations

Lauréat :

Nature-Action Québec (NAQ)
Consolidation de la protection de noyaux de biodiversité en zone urbaine

De g. à dr. : M. Pascal Bigras et M. Pierre Arcand

Nature-Action Québec œuvre à la protection d’écosystèmes uniques dans la zone montérégienne de la ceinture verte de Montréal, particulièrement par le biais de l’acquisition récente de 223 hectares de milieux naturels. Le caractère exceptionnel de ces acquisitions réside dans le fait que ces milieux résiduels de grande valeur écologique font face à d’importantes pressions de développement. En 2010, NAQ a su concilier les intérêts des municipalités et des entreprises privées impliquées et réussir ce projet d’envergure régionale, en atteignant l’un de ses objectifs de consolider la protection de noyaux de biodiversité en zone urbaine.

Finalistes :

Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APPEL)
Mise en valeur et protection du haut-bassin versant de la rivière Saint-Charles

L'APPEL est un acteur majeur dans le secteur de la gestion de l'eau par bassin versant. L’organisme mène des actions avant-gardistes pour la préservation du  patrimoine écologique et la protection de l’or bleu. En 2010, les nombreux projets réalisés par l'APPEL, comme les travaux de restauration et de mise en valeur de terrains ou l'élaboration d'un programme de surveillance et de sensibilisation citoyenne, visaient  la mise en valeur du haut-bassin versant de la rivière Saint-Charles, réservoir d’eau potable de la Ville de Québec.

Ruralys
Le verger conservatoire de la Côte-du-Sud

La multiplication des variétés fruitières anciennes et leur distribution à travers tout le Québec, de même que la tenue de la journée dégustation Croquer la pomme, tomber dans les prunes, sont les principales activités du Verger conservatoire de la Côte-du-Sud. Il s’agit d’un projet unique au Québec créé par Ruralys, centre d’expertise et d’animation en patrimoine rural situé à La Pocatière dans le Bas-Saint-Laurent. Animé par un objectif de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine fruitier sud-côtois, Ruralys réalise un projet collectif sur les variétés fruitières anciennes qui rayonne à l’échelle provinciale en termes de sensibilisation publique et de développement durable.

Retour à l'index


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017