Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Indice de la qualité de l'air

Indice de la qualité de l'air

vert: bon (25 ou moins) Bon (25 ou moins)
jaune: acceptable (26 à 50) Acceptable (26 à 50)
rouge: mauvais (51 et plus) Mauvais (51 et plus)
Pour connaitre l'IQA actuel

Pour connaître l’état de la qualité de l’air

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a conçu un outil d’information et de sensibilisation appelé « indice de la qualité de l’air » (IQA). Cet outil permet aux citoyens et aux décideurs de connaître la quantité de polluants atmosphériques présents dans l’air de certaines régions.

L’originalité de l’indice repose sur la simplicité des catégories employées pour qualifier l’état de la qualité de l’air : « bon », « acceptable » ou « mauvais ». 

Cliquez pour agrandir - Territoire québécois couvert par l'indice de la qualité de l'air (IQA).
Territoire québécois couvert par l'indice de la qualité de l'air (IQA)

L’IQA est calculé et mis à jour toutes les heures, à partir de mesures prises dans les différentes stations du réseau de surveillance (Format PDF403 ko) de la qualité de l’air qui sont réparties sur le territoire québécois. Les paramètres servant au calcul sont l’ozone, les particules fines, le dioxyde de soufre, le dioxyde d’azote et le monoxyde de carbone.

La qualité de l’air à l’échelle régionale…

L’indice de la qualité de l’air est présenté selon deux échelles de représentativité spatiale. À l’échelle régionale, l’IQA est calculé pour les mêmes régions que celles que l’on utilise dans le cadre du programme de prévision Info-Smog, car ce niveau est caractéristique de la problématique du smog.

… et à l’échelle locale (secteurs)

À l’échelle locale, les activités humaines liées à l’industrie, à la circulation automobile et au chauffage au bois, notamment, sont susceptibles d’entraîner une qualité de l’air différente de celle observée dans la région correspondante. Ainsi, pour certains secteurs touchés, un indice ayant une représentativité plus locale est calculé. Ces secteurs sont désignés sur la carte par des cercles dont la couleur est associée à un indice. Ce dernier peut différer de l’indice de la région dans laquelle se trouve le secteur.

La qualité de l’air : hier, aujourd’hui, chaque année

Pour chacune des régions et chacun des secteurs, il est possible de connaître la valeur de l'IQA et les messages d’information qui leur sont associés, de suivre l'évolution des composantes de l'IQA pour les journées courante et précédente, et enfin, d'obtenir des statistiques annuelles. À partir de cette page, l'internaute peut aussi consulter le plus récent bulletin prévisionnel publié par Environnement Canada pour la soirée et le lendemain.

Ajout de stations
Au fil des ans, de nouvelles régions se sont ajoutées au territoire couvert par l’IQA :

  • 2009 : La Tuque;
  • 2008 : Mont-Laurier;
  • 2005 : Témiscouata – Rivière-du-Loup;
  • 2004 : Abitibi-Témiscamingue.

L'IQA est produit par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques avec la collaboration du ministère de la Santé et des Services sociaux, d’Environnement Canada et de la Ville de Montréal. Pour le territoire de l’île de Montréal, il est diffusé selon la méthodologie que le Ministère adopte pour le reste du Québec.


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2016