Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Consultation publique en Abitibi-Témiscamingue

Compléter le réseau régional d’aires protégées

Contexte

Depuis 2011, le Ministère a évalué de nombreux territoires en vue d’établir un scénario de nouvelles aires protégées permettant de compléter le réseau d’aires protégées en Abitibi-Témiscamingue.

Le 21 septembre 2012, la Conférence régionale des élus de l’Abitibi-Témiscamingue a tenu un Forum sur les aires protégées. Ce Forum visait à définir, selon une approche collaborative et par des ateliers d’échange et de discussion, les objectifs régionaux qui orienteraient le développement du réseau d’aires protégées dans la région. Les acteurs régionaux ont par ailleurs été invités à transmettre au Ministère des propositions de territoires à protéger.

Sur la base des résultats actuels en matière de protection des écosystèmes en Abitibi-Témiscamingue et des carences identifiées dans le portrait régional, le Ministère a ciblé des territoires pouvant améliorer et compléter le réseau régional d’aires protégées. Ces territoires sont parfois issus de propositions de citoyens, d’organismes ou de communautés autochtones. Ils ont déjà fait l’objet d’une évaluation de contraintes et de faisabilité pour en faire des aires protégées.

Haut

Consulter avant d’attribuer le statut de réserve projetée

Ainsi, douze territoires (zones d’étude) ont été ciblés en Abitibi-Témiscamingue pour être désignés comme des aires protégées. La présente consultation publique a pour but d’attribuer à ces territoires un statut de réserve de biodiversité projetée ou réserve aquatique projetée.

Cette consultation du Ministère diffère des consultations publiques du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) qui sont exigées avant d’attribuer un statut « permanent » à des réserves dites « projetées ». Dans le passé, trois audiences publiques du BAPE ont eu lieu en Abitibi-Témiscamingue au sujet de quatorze réserves aquatiques et de biodiversité projetées.

L’actuelle consultation publique du Ministère constitue donc une étape plus en amont dans le processus de création des réserves aquatiques et de biodiversité.

Haut

S’informer et participer

La présente consultation publique est une « consultation web ». Toute personne intéressée peut y participer en prenant connaissance des documents d’information qui peuvent être téléchargés à partir de la section Documentation.

Afin de maximiser la possibilité de partage d’information, les participants peuvent également transmettre des questions. Seules les questions qui concernent directement les sujets abordés dans le cadre de cette consultation publique seront acceptées. Ces questions et les réponses du Ministère pourront être publiées sur ce site.

Enfin, voici la liste des mémoires qui ont été transmis dans le cadre de cette consultation publique.

Mémoires

Après avoir pris connaissance des mémoires et analysé tous les propos qui s’y trouvent, le Ministère produira un Rapport de consultation publique qui sera également disponible sur ce site.