Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Aires protégées au Québec
Les provinces naturelles

Niveau I du cadre écologique de référence du Québec

Description des provinces naturelles


Province E

Plateau de la Basse-Côte-Nord (130 000 km2)

Portrait sommaire

Le plateau de la Basse-Côte-Nord est constitué de deux niveaux de plateaux disséqués avec une bordure de collines et, localement, d’une plaine littorale (à l’ouest de Natashquan).

Province E : Plateau de la Basse-Côte-Nord

Le socle rocheux est dominé par les gneiss à l’est et l’anorthosite à l’ouest. Les dépôts glaciaires minces alternent avec les affleurements rocheux, sauf dans la plaine littorale, où dominent des sables et graviers épais associés à de grandes tourbières.

Le réseau hydrographique est bien développé ; les principales rivières sont la Romaine, la Natashquan et du Petit Mécatina. Les lacs, plutôt de petite taille, sont souvent encaissés au fond de vallées étroites.

Le climat froid et humide favorise une végétation forestière dominée par l’épinette noire. La pessière à sapin et mousses, dense au sud, cède progressivement la place à des pessières plus ouvertes à lichens vers le nord.

La population se concentre à Havre-Saint-Pierre, et dans les petits villages égrenés le long de la côte dont la pêche dans le golfe constitue l’activité économique majeure.

Description

Limites

La rive nord du golfe du Saint-Laurent constitue la limite sud de la province naturelle. La limite occidentale suit approximativement la rive droite de la rivière Moisie. Elle sépare un secteur gneissique du bouclier canadien profondément entaillé par un réseau de fractures parallèles orientées nord-sud d’un secteur de hauts massifs d’anorthosite de morphologie plus uniforme. La limite septentrionale suit, en grande partie, la ligne de partage des eaux du golfe du Saint-Laurent et de la mer du Labrador.

Climat

Climat

On distingue d’abord une étroite bande côtière où la température est plus douce, avec une saison de croissance moyenne. À celle-ci succède un climat plus froid et humide, avec une saison de croissance courte.

Température moyenne annuelle (°C)

Température moyenne 3 mois + chauds (°C)

Précipitation totale annuelle (mm)

Précipitation totale 3 mois + chauds (mm)

Nombre de jours de croissance (jours)

Min.

Max.

Min.

Max.

Min.

Max.

Min.

Max.

Min.

Max.

- 4,0

0,6

11,6

13,2

1016

1178

334

342

142

160

(D’après Mc Kenney, 1998)

Géologie

La province naturelle de la Basse-Côte-Nord est entièrement comprise dans la province géologique de Grenville. L’assise géologique est surtout composée de gneiss, de granites et d’anorthosite.

Cliquez pour agrandir - Géologie - Relief et hydrographie
Cliquez pour agrandir

Relief

À l’ouest de Natashquan, en partant du golfe du Saint-Laurent vers l’intérieur, le relief en gradin débute par une plaine côtière (< 100 m), à laquelle succède d’abord un étroit rebord de plateau fortement disséqué, puis un haut plateau dont l’altitude s’élève graduellement de 550 à 800 m, pour atteindre même 900 m sur certains sommets. À l’est de Natashquan, le littoral est rocheux et fortement découpé ; lui succède, dans l’arrière-pays, un plateau qui culmine à des altitudes comprises entre 300 et 500 m.

Hydrographie

Les cours d’eaux sont nombreux et d’importance moyenne (rivières Natashquan, Romaine, du Petit Mécatina). Leur cours est parallèle et ils se déversent directement dans le golfe du Saint-Laurent; dans leur partie amont, ils suivent une orientation générale nord-ouest–sud-est, alors que dans leur partie aval, ils sont orientés nord-sud. La densité des lacs est moyenne, leur taille plutôt petite ; ils sont souvent encaissés au fond de vallées étroites et présentent ainsi une dominance de formes allongées. Au centre-sud de cette province naturelle, on trouve par contre quelques lacs importants de formes très irrégulières (lac Musquaro).

Dépôts de surface

Les dépôts glaciaires minces et les affleurements rocheux dominent sur le haut-plateau et les collines ; plus on s’approche du littoral, plus abondants sont ces affleurements. Les sables et graviers deltaïques, parfois très épais, associés à des tourbières, caractérisent la plaine littorale. On y trouve aussi, ici et là, des sables littoraux.

Cliquez pour agrandir - Dépôts de surface - Végétation actuelle et utilisation du sol
Cliquez pour agrandir

Végétation actuelle et utilisation du sol

Le couvert forestier est résineux : dense au sud et plus clair au nord. À l’est de Natashquan et à proximité du golfe, il y a une bande de landes à arbustes et de landes boisées. De grandes tourbières se trouvent à proximité de l’embouchure des rivières majeures (Romaine, Natashquan, du Petit Mécatina).

Faune

  • Espèces abondantes ou représentatives : caribou (des bois) ; martre d’Amérique ; saumon atlantique ; omble de fontaine (souvent anadrome) ; touladi.

  • Espèce notable : omble chevalier.

Début du document  Section précédente  Section suivante  Fin du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017