Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Répertoire des aires protégées et des aires de conservation gérées au Québec, 1999 (suite)

Annexe II - Lignes directrices pour la catégorisation des aires protégées au Québec selon l'UICN (1994)

 

Catégories de l'UICN (1994)

Objectifs principaux

Objectifs secondaires

Usages permis

Usages exclus

Caractéristiques

Exemples au Québec

I a

. Protection intégrale d'espèces ou d'écosystèmes

. Recherche scientifique

. Surveillance continue de l'environnement

. Éducation à l'environnement

. Étude scientifique

. Visites pédagogiques

. Toute intervention humaine directe (exploitation des ressources, aménagements)

. Accès libre au public

. Territoire témoin de l'évolution naturelle des écosystèmes ou des espèces

. Protection intégrale d'écosystèmes exceptionnels et d'espèces menacées ou vulnérables

. Réserve écologique de la Rivière-du-Moulin

I b

. Protection des ressources sauvages

. Préservation de l'état naturel d'un vaste espace terrestre ou marin

. Mise en valeur très modérée des qualités naturelles sauvages de la région

. Conservation du mode de vie des communautés autochtones de faible densité

. Moyens de transport simples, non bruyants et non polluants (vélo, traîneau à chien, cheval)

. Accès au public limité

. Construction de routes d'accès public à l'intérieur de l'aire

. Véhicules motorisés terrestres

. Habitations permanentes ou importantes

. Activités de prélèvement de ressources, sauf à des fins de subsistance

. Territoire vaste et lointain ou difficilement accessible

. Territoire pratiquement à l'abri de toute intervention humaine

 

II

. Protection de l'intégrité écologique dans plusieurs écosystèmes

. Exclusion de toute exploitation ou occupation incompatible

. Utilisation récréative et touristique

. Recherche scientifique

. Éducation

. Conservation du mode de vie traditionnel des communautés autochtones de très faible densité

. Pêche sportive extensive et cueillette de produits végétaux (ex.: fruits)

. Habitations permanentes ou importantes

. Exploitation énergétique, minière, forestière, agricole, pêche commerciale, chasse et piégeage

. Aire suffisamment vaste pour contenir plusieurs écosystèmes entiers

. Aire contenant un ou plusieurs échantillons représentatifs des régions, paysages ou éléments les plus marquants

. Parc de conservation de la Gaspésie

III

. Conservation des éléments naturels exceptionnels

. Sauvegarde de la diversité génétique et spécifique

. Utilisation récréative et touristique

. Recherche scientifique

. Éducation

. Utilisation des ressources à des fins de subsistance par une population résidant à l'extérieur du site

. Activités récréatives qui n'ont pas d'effets délétères (ex.: spéléologie, photographie, escalade)

. Prélèvement de spécimens géologiques

. Activités de prélèvement de ressources, sauf à des fins de subsistance

. Aire généralement de petite superficie contenant un ou plusieurs éléments d'importance exceptionnelle

. Parc de conservation de Miguasha

. Refuge d’oiseaux migrateurs de l’Île-aux-Basques

IV

. Maintien des conditions nécessaires à la conservation d'espèces particulières ou d'habitats

. Maintien des processus écologiques

. Recherche scientifique et éducation

. Utilisation extensive des ressources par les communautés locales

. Chasse et pêche sportive contrôlées

. Aménagement de l'habitat en vue d'atteindre les objectifs de conservation

. Prélèvements non contrôlés ou intensifs des ressources

. Occupation importante de l'aire

. Exploitation énergétique, minière et agricole

. La conservation des habitats et des espèces doit dépendre de l'intervention active du gestionnaire

. Aire de confinement du cerf de Virginie

. Refuge faunique Marguerite-D’Youville

V

. Conservation de paysages de qualité, modifiés par les usages ancestraux et traditionnels de l’être humain

. Utilisation récréative et touristique

. Recherche scientifique et éducation

. Utilisation extensive des ressources, pour l'économie locale

. Chasse et pêche sportive contrôlées

. Maintien des formes traditionnelles d'occupation du sol, de construction et du tissu socioculturel

. Loisirs de plein air sans prélèvement

. Prélèvements non contrôlés ou intensifs des ressources

. Usages non traditionnels du territoire ou des ressources

. L'aire favorise le maintien de l'interaction humaine, traditionnelle et historique sur le paysage afin de protéger ses qualités particulières

 

 

-

VI

. Protection et maintien à long terme de la diversité biologique et de l'intégrité écologique

. Promotion des pratiques rationnelles de gestion

. Contribution au développement régional et national par l'utilisation durable des ressources

. Protection des ressources sauvages

. Chasse et pêche sportives contrôlées

. Utilisation durable, voire extensive, des autres ressources naturelles confinées sur au plus d’un tiers de l'aire protégée

. Utilisation des ressources, autrement que par la chasse et la pêche sportives, sur plus d'un tiers de l'aire

. Toute activité qui altère le caractère biologique et écologique essentiel de l'aire (ex.: exploitation énergétique, minière, forestière intensive)

. Aire, en grande partie, non modifiée, où il est permis de tirer des bénéfices par une utilisation durable de ses ressources, sur une petite portion (un tiers) du territoire

. Aire suffisamment vaste pour permettre une utilisation durable des ressources

. Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente

Index - Biodiversité  Section précédente  Section suivante  Fin du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017