Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Aires protégées

| Terres privées |

Terres publiques


Aire protégée polyvalente (expérimentation)

Le Québec travaille actuellement à développer un nouveau type d’aire protégée, soit l’aire protégée polyvalente (APP).

Dans le cadre de cette expérimentation, l’aire protégée polyvalente est définie ainsi : Aire protégée constituée aux fins de protection et de maintien de la biodiversité dont le but est de rendre hautement compatibles, voire mutuellement bénéfiques, la conservation et l’utilisation durable du territoire, dans le respect des valeurs associées.

Habitats d'espèces floristiques menacées ou vulnérables

Territoires protégés qui abritent au moins une espèce floristique désignée menacée ou vulnérable au Québec. Une espèce est menacée lorsque sa disparition est appréhendée. Elle est vulnérable lorsque sa survie est précaire même si sa disparition n'est pas appréhendée.

Les habitats d'espèces floristiques menacées ou vulnérables visent à maintenir les processus écologiques en place, la diversité biologique présente et les composantes chimiques ou physiques propres à chacun de ces habitats.

Parcs nationaux

Aires protégées dont l’objectif prioritaire est d’assurer la conservation et la protection permanente de territoires représentatifs des régions naturelles du Québec ou de sites naturels à caractère exceptionnel, notamment en raison de leur diversité biologique, tout en les rendant accessibles au public pour des fins d’éducation et de récréation extensive.

Réserves de parcs nationaux

Parmi les territoires d’importance et les projets en cours de parcs nationaux, certains ont obtenu une reconnaissance spécifique de la part du gouvernement du Québec, en attendant qu’un statut légal de protection leur soit attribué. Ils ont été désignés à titre de « réserves de parc national » par le gouvernement dans le cadre de la Stratégie québécoise sur les aires protégées.

Les réserves de parcs nationaux sont soustraites, par entente administrative, à toutes activités industrielles d’exploitation des ressources naturelles (activités forestières, minières ou énergétiques).

Réserves aquatiques

Aires protégées axées principalement sur la protection de la biodiversité en milieu aquatique d’eau douce et d’eau salée et des milieux naturels adjacents.

Réserves de biodiversité

Aires protégées constituées dans le but de favoriser le maintien de la biodiversité en milieu terrestre et, plus spécialement, d’assurer la représentativité de la diversité biologique des différentes régions naturelles du Québec.

Réserves de territoires pour fin d’aire protégée

Certains territoires ont obtenu une reconnaissance spécifique de la part du gouvernement du Québec, en attendant qu’un statut légal de protection leur soit attribué. En effet, ils ont été désignés à titre de «réserves de territoires pour fin d’aire protégée » par le gouvernement dans le cadre de la Stratégie québécoise sur les aires protégées.

Les réserves de territoires pour fin d’aire protégée sont soustraites, par entente administrative, à toutes les activités industrielles d’exploitation des ressources naturelles (activités forestières, minières ou énergétiques).

Réserves écologiques

Territoires conservés à l'état naturel : une île, un marécage, une tourbière, une forêt, un bassin hydrographique, etc. Tous les sites choisis présentent des caractéristiques écologiques distinctives.


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017