Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce menacée au Québec


Pelléade à stipe pourpre

Nom latin : Pellaea atropurpurea - Famille : Ptéridacées (famille de l’adiante)

Comment la reconnaître?
D’une hauteur de 10 à 35 cm, la pelléade à stipe pourpre fait partie des fougères délicates qui parviennent à s’enraciner dans les anfractuosités des escarpements rocheux. Son rhizome filiforme est couvert d’écailles brun-orangé. Ses frondes sont pennées et peuvent se diviser jusqu’à trois fois (tripennées). De forme oblongue, les pennes présentent une marge entière ou légèrement ondulée et une couleur vert bleuâtre ou vert plus foncé lorsqu’elles sont stériles. Le stipe et le rachis sont pubescents et leur couleur varie de brun-pourpre à presque noir. Comme pour la plupart des espèces de Ptéridacées, les sores de la pelléade à stipe pourpre sont portés en bordure des pennes.

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes  Historique

Où la trouve-t-on?
La répartition de la pelléade à stipe pourpre est limitée aux escarpements rocheux, souvent calcaires, des régions de l’Outaouais (07), des Laurentides (15) et de la Capitale-Nationale (03).

Photo : Pierre Petitclerc, MDDELCC

Pourquoi est-elle menacée?

Au Québec, 11 populations de pelléade à stipe pourpre ont été recensées jusqu’à présent. De ce nombre, quatre n’ont pas été revues depuis plus de 25 ans, et seulement deux comptent plus de 100 individus. La plupart des populations occupent de très petites superficies et s’avèrent, par conséquent, très vulnérables aux perturbations et aux modifications du milieu. Cette espèce est menacée en raison de la rareté des escarpements calcaires, ainsi que par la fermeture de la canopée et par la pratique de l’escalade.
Pelléade à stipe pourpre
Photo : Pierre Petitclerc, MDDELCC