Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce vulnérable au Québec


Aster à feuilles de linaire

Nom latin : Ionactis linariifolia - Famille : Astéracées (famille de la marguerite)

Comment la reconnaître?
De taille moyenne (de 10 à 60 cm de hauteur), l’aster à feuilles de linaire se distingue par ses tiges raides et ses feuilles nombreuses, linéaires, entières et courtes. Les fleurs du centre des capitules sont jaunes alors que celles du pourtour forment des rayons bleu-violet, rarement blancs. Le nom de la plante fait référence à la ressemblance de ses feuilles avec celles de la linaire vulgaire, une plante commune des bords de routes et d’autres lieux fréquentés par les humains.

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes  Historique
Disparue

Où la trouve-t-on?
Au Québec, la répartition de l’aster à feuilles de linaire est limitée aux terrains sablonneux ou rocheux des régions de la Mauricie (04), du Centre-du-Québec (17) et de la Capitale-Nationale (03). La majorité des populations se concentrent dans la seule municipalité de Trois-Rivières. L’espèce occupe deux habitats distincts au Québec. Les plus grosses populations se trouvent dans des milieux sablonneux, secs et ouverts, presque toujours en association avec le pin gris. Les escarpements riverains formés de roches acides et situés près de chutes constituent son second habitat.

Photo : Line Couillard, MDDELCC

Pourquoi est-elle menacée?

Au Québec, 33 occurrences d’aster à feuilles de linaire ont été recensées jusqu’à présent et trois d’entre elles sont disparues. Plusieurs populations sont de petite taille, tandis que les plus importantes se trouvent en milieu périurbain. Comme l’aster à feuilles de linaire est presque toujours associé au pin gris, à l’instar de ce dernier, il est aussi dépendant des incendies de forêts ou de broussailles pour son maintien. Les principales menaces pour la survie de l’espèce sont le lotissement domiciliaire ou industriel, l’exploitation de sablières, le passage répété de véhicules tout-terrain et la fermeture naturelle du couvert forestier associée à la rareté des incendies de forêt.
Aster à feuilles de linaire
Photo : Pierre Petitclerc, MRN

Fiche détaillée à venir