Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce menacée au Québec


Corème de Conrad

Nom latin : Corema conradii - Famille : Éricacées (famille du bleuet)

Comment la reconnaître?
Le corème de Conrad est un petit arbuste vivace, ramifié, pouvant atteindre 60 cm de hauteur. Il a des tiges dressées, mates et brun pâle, et forme des colonies circulaires d’un vert jaunâtre. Ses feuilles persistantes mesurent au plus 6 mm de longueur et ses quelques fleurs très discrètes sont groupées en bouquets à l’extrémité des tiges. Les drupes s’avèrent petites et brunes.

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes  Historique

Où la trouve-t-on?
Au Québec, on ne trouve le corème de Conrad qu’aux Îles-de-la-Madeleine. L’espèce croît sur les dunes fixées par la végétation, dans les arbustaies basses et dans les ouvertures de la pessière et de la sapinière à lichens. Les fourmis qui adorent la drupe contribueraient à la propagation de l’espèce en la transportant jusqu’à la fourmilière

Photo : Jacques Labrecque, MDDELCC

Pourquoi est-elle menacée?

Le corème de Conrad appartient à un genre de petite envergure dont il est l’unique représentant en Amérique. Son aire de répartition, peu étendue, se limite à la plaine côtière atlantique, où la plante s’avère très menacée ou vulnérable presque partout. Au Québec, seulement 7 occurrences de cette plante sont connues, où elle occupe moins de 3 km2 de dunes fixées. Il s’agit d’un habitat fragile et dynamique se raréfiant aux Îles-de-la-Madeleine. L’espèce est menacée par le piétinement, la circulation des véhicules tout-terrains et l’extension de la villégiature.
Corème de Conrad
Photo : Wikimedia Commons