Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce vulnérable au Québec


Dentaire géante1

Nom latin : Cardamine maxima  - Famille : Brassicacées (famille de la moutarde)

Comment la reconnaître?
Plante herbacée vivace à rhizome charnu, la dentaire géante possède une tige simple de 15 à 40 cm de hauteur, portant de 2 à 7 (plus souvent 3) feuilles caulinaires subopposées ou distinctement alternes, pétiolées. Les feuilles sont trifoliolées et à dents aiguës. La feuille inférieure s’avère grossièrement dentée ou quelquefois profondément incisée, généralement plus petite que les feuilles supérieures. Les fleurs possèdent 4 pétales blancs ou rosés et la floraison a lieu en mai. Le fruit est très rarement produit et la plante se multiplie essentiellement par division végétative.

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes

Où la trouve-t-on?
Les conditions favorables à la croissance de la dentaire géante ne se retrouvent que dans les érablières riches et humides du sud du Québec. Plus précisément, on trouve la dentaire géante principalement dans la vallée du Saint-Laurent, de l’Outaouais jusqu’à l’Isle-aux-Grues, avec limite septentrionale à Petite-Rivière-Saint-François dans Charlevoix.


Pourquoi est-elle menacée?

Bien que sa disparition ne soit pas appréhendée pour le moment, plusieurs facteurs contribuent à sa raréfaction : le broutage par le cerf de Virginie, les coupes forestières, des pratiques non appropriées d’aménagement forestier et la destruction de son habitat résultant du développement urbain et agricole. Le prélèvement de spécimens entiers aux fins du commerce de l’horticulture ou de l’alimentation exerce également une pression non négligeable sur les populations de l’espèce, d’autant plus qu’elle peut être confondue avec la dentaire à deux feuilles, qui est vulnérable pour les mêmes raisons.




1
Le nom apparaissant dans le Règlement sur les espèces floristiques menacées ou vulnérables et leurs habitats est « cardamine géante (Cardamine maxima (Nuttall) A. Wood)».

Dentaire géante
Photo : Pierre Petitclerc, MFFP