Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce menacée au Québec


Doradille des murailles d’Amérique1

Nom latin : Asplenium ruta-muraria var. cryptolepis - Famille : Aspléniacées (famille de la doradille)

Comment la reconnaître?
Cette fougère de petite taille, soit de 3 à 9 cm de hauteur, émerge en touffes d’un court rhizome. Le stipe est brun rougeâtre à la base et vert dans la partie supérieure. La fronde, divisée de façon irrégulière, ne ressemble à aucune autre de nos fougères. Les fructifications occupent la face dorsale et s’avèrent peu nombreuses. La sporulation a lieu de juillet à septembre.

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes  Historique
Disparue

Où la trouve-t-on?
Espèce d’ombre, la doradille des murailles d’Amérique tolère modérément la lumière, malgré tout. Cette fougère vit sur les corniches et dans les fissures d’escarpements calcaires ou dolomitiques. Au Québec, on ne trouve des occurrences récentes que près de la frontière américaine, en Montérégie (16) ou en Outaouais (07).

Photo : Benoît Tremblay, MDDELCC

Pourquoi est-elle menacée?

Les 2 occurrences récentes du Québec comptent seulement un petit nombre d’individus, soit probablement moins de 200 individus en tout. Sa survie pourrait être menacée par des variations climatiques extrêmes comme les sécheresses prolongées. L’escalade des parois demeure une menace anthropique.

1Le nom apparaissant dans le Règlement sur les espèces floristiques menacées ou vulnérables et leurs habitats est « doradille des murailles (Asplenium ruta-muraria Linnaeus) ».

Doradille des murailles d’Amérique
Photo : Benoît Tremblay, MDDELCC