Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce menacée au Québec


Drave à graines imbriquées

Nom latin : Draba pycnosperma - Famille : Brassicacées (famille de la moutarde)

Comment la reconnaître?
Comme chez un grand nombre de Brassicacées, toutes les parties de la drave à graines imbriquées sont couvertes de poils, en particulier les feuilles disposées en rosette à la base de la plante. Garnies de quelques feuilles alternes, les tiges, de 1 à 35 cm de hauteur, sont surmontées d’une grappe de petites fleurs à quatre pétales blancs. Les fruits forment de petites capsules rondes et vertes à l’intérieur desquelles deux rangées de petites graines brunes sont disposées obliquement par rapport à une cloison centrale, à la manière de bardeaux. C’est de là que vient le nom de drave « à graines imbriquées ».

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes  Historique

Où la trouve-t-on?
Au Québec, la drave à graines imbriquées se trouve presque exclusivement dans les milieux calcaires et ouverts, le long des rivages et des falaises maritimes de la Gaspésie (11). Une petite population isolée se trouve sur la Basse-Côte-Nord (09; à Blanc-Sablon).

Photo : Frédéric Coursol

Pourquoi est-elle menacée?

Espèce endémique du golfe du Saint-Laurent, la drave à graines imbriquées ne se trouve nulle part ailleurs au monde. La petite taille de ses populations justifie sa désignation à titre d’espèce menacée. On n’en connaît que 17 populations au Québec, dont 10 seulement seraient viables et 6 n’ont pas été revues depuis plus de 40 ans. La diminution de ces populations serait surtout due à la modification ou à la destruction de son habitat associée au piétinement, à l’érosion et à l’exploitation de carrières.
Drave à graines imbriquées
Photo : Frédéric Coursol