Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Ériocaulon de Parker - Illustration originale de Réjean RoyÉriocaulon de Parker

Eriocaulon parkeri B.L. Robinson
Famille des ériocaulacées (famille de l’ériocaulon)
Parker’s pipewort, estuary pipewort

Statut : menacée au Québec

DESCRIPTION

Plante herbacée annuelle, issue de racines fibreuses, cloisonnées, pâles et non ramifiées. Feuilles minces et translucides, linéaires-lancéolées, mesurant de 1 à 6 cm de longueur et de 1 à 4 mm de largeur, très pointues à l’apex, avec un réseau de nervures dessinant les mailles d’un filet. Hampe florale de 1 à 20 cm de hauteur. Fleurs mâles et femelles groupées sur un capitule dense de forme conique à hémisphérique, mesurant de 3 à 6 mm de diamètre; bractées externes du capitule, ovées à presque rondes, gris-verdâtre; pétales des fleurs mâles fusionnés en un tube étroit et blanc-jaunâtre, duquel dépassent 3 ou 4 étamines noirâtres; pétales des fleurs femelles blanc-jaunâtre. Fruit : une capsule s’ouvrant à maturité et renfermant 2 graines brun-rouge.

Espèces voisines : ériocaulon aquatique (Eriocaulon aquaticum).

Traits distinctifs : hampe florale dressée et ornée de 4 à 5 crêtes longitudinales; capitule dépassant rarement 4 mm de diamètre; bractées du capitule dressées lors de la fructification; graines ornées de rectangles alignés sur le plan horizontal.

RÉPARTITIONAire de répartition au Québec - Ériocaulon de parkerAire de répartition en Amérique du Nord - Ériocaulon de parker

Disjointe

Amérique du Nord : estuaires côtiers, depuis la Caroline du Nord jusqu’au Maine (à l’exception du Rhode Island et du New Hampshire), estuaire du fleuve Miramichi au Nouveau-Brunswick et estuaire du Saint-Laurent au Québec.

Québec :   le long de l’estuaire d’eau douce et saumâtre du Saint-Laurent, de Batiscan à Saint-Jean-de-Boischatel sur la rive nord, et de Saint-Antoine-de-Tilly à Saint-Vallier sur la rive sud.

HABITAT

Marais intertidaux, au niveau de l’étage moyen balayé quotidiennement par les marées, dans les vasques (nappes de boue recouvertes d’eau), les mares et les herbaçaies hautes et denses à scirpe américain.

BIOLOGIE

Plante submergée à marée haute. Floraison de juillet à octobre. Les fleurs exposées à l’air plus longtemps chaque jour se développeraient mieux. Les étamines très longues et le style allongé de l’ovaire favoriseraient la pollinisation par le vent. Très léger, le capitule séché flotte sur l’eau, contribuant ainsi à disperser les graines.

PROBLÉMATIQUE DE CONSERVATION

La circulation de véhicules tout-terrain peut modifier l’équilibre de l’habitat de l’espèce et constituer une menace pour sa survie. L’agrandissement des zones de villégiature, la construction de routes et d’infrastructures (ponts, marinas, quais, etc.) représentent aussi des menaces non négligeables. L’on connaît 24 occurrences de l’ériocaulon de Parker au Québec, dont sept sont historiques (dernières observations datant de plus de 25 ans) et 17 actuelles. Des 16 occurrences récemment inventoriées, seulement six sont d’excellente ou de bonne qualité. Depuis février 2001, l’ériocaulon de Parker bénéficie, à titre d’espèce menacée, d’une protection juridique au Québec. L’espèce est considérée comme rare, menacée ou fortement menacée dans l’ensemble de son aire de répartition. Elle serait disparue dans deux États américains.

CONTRIBUTION AU CDPNQ

Le Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ) maintient à jour sa banque de données sur les espèces menacées ou vulnérables grâce aux observations de scientifiques et de naturalistes qui parcourent le territoire, identifient les espèces et documentent les sites d’intérêt.

Des formulaires de rapport d’occurrence (papier ou gabarit électronique) sont utilisés pour recueillir et transmettre les renseignements nécessaires à l’enregistrement d’une occurrence au CDPNQ. Si vous désirez soumettre vos observations, ces formulaires vous seront acheminés afin que vous puissiez les remplir. À la réception, ils seront revus et vos observations seront incorporées ultérieurement au CDPNQ à titre de nouvel enregistrement ou de mise à jour d’un enregistrement antérieur.

Pour plus de renseignements, veuillez vous adresser au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec.

RÉFÉRENCES UTILES

Brouillet, L., D. Bouchard et F. Coursol. 1996. Les plantes susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables et autres plantes rares de l’estuaire fluvial du Saint-Laurent entre Grondines et Saint-Jean-Port-Joli. Rapport préliminaire préparé pour le ministère de l’Environnement et de la Faune du Québec, Direction de la conservation et du patrimoine écologique. 67 p. + annexes.

Coursol, F. 1999. La situation de l’ériocaulon de Parker (Eriocaulon parkeri) au Québec. Gouvernement du Québec, ministère de l’Environnement, Direction de la conservation et du patrimoine écologique, Québec. 39 p.

Fernald, M.L. 1950. Grays Manual of Botany, 8th edition. Timber Press, Portland, Oregon. 1632 p.

Fleurbec. 1987. Plantes sauvages des lacs, rivières et tourbières. Guide d’identification Fleurbec. Fleurbec auteur et éditeur, Saint-Augustin-de-Desmaures. 399 p.

Gauthier, B. 1982. L’étagement des plantes en milieu saumâtre, estuaire du Saint-Laurent. Le Naturaliste canadien 109 : 189-203.

Gleason, H.A et A. Cronquist. 1991. Manual of vascular plants of Northeastern United States and adjacent Canada. Second edition. New York Botanical Garden, New York. 910 p.

Kral, R. 1966. Eriocaulaceæ of continental North America north of Mexico. Sida 2 (4): 285-332.

Marie-Victorin, Fr. 1995. Flore laurentienne. 3e édition mise à jour par L. Brouillet, S.G. Hay et I. Goulet en collaboration avec M. Blondeau, J. Cayouette et J. Labrecque. Les Presses de l’Université de Montréal, Montréal. 1093 p.

VOTRE CONTRIBUTION EST GRANDEMENT APPRÉCIÉE.

Février 2001

Début du document


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2015