Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce menacée au Québec


Gentiane de Victorin1

Nom latin : Gentianopsis virgata subsp. victorinii - Famille : Gentianacées (famille de la gentiane)

Comment la reconnaître?
Plante herbacée annuelle ou bisannuelle, la gentiane de Victorin possède une tige dressée de 10 à 50 cm de hauteur munie de feuilles étroites opposées. L’inflorescence possède jusqu’à 30 fleurs. La corolle possède quatre pétales de 3,5 à 4,5 cm de longueur, bleu foncé ou violacés. La floraison a lieu d’août à septembre et peut donner par la suite environ 400 graines brunes par fruit.

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes  Historique
Disparue

Où la trouve-t-on?
La gentiane de Victorin est une espèce endémique au Québec que l’on retrouve le long de l’estuaire d’eau douce à légèrement saumâtre du fleuve Saint-Laurent, soit dans les régions de Chaudière-Appalaches (12) et de la Capitale-Nationale (03). Cette espèce croît exclusivement dans la zone des marées, principalement dans les marais du littoral supérieur mais, occasionnellement, sur des affleurements rocheux.

Photo : Gildo Lavoie, MDDELCC

Pourquoi est-elle menacée?

Le Québec est le seul endroit au monde où croît la gentiane de Victorin et son habitat est très restreint et très spécialisé. Certaines activités humaines peuvent contribuer au déclin des populations de l’espèce, comme le passage répété de véhicules tout-terrain, les espèces exotiques envahissantes et la construction de nouvelles infrastructures humaines telles que des murets et marinas. La cueillette des fleurs parce qu’elles sont belles et la tonte du littoral peuvent aussi menacer la survie de l’espèce. On ne connaît que 32 occurrences viables.

1Le nom apparaissant au Règlement sur les espèces floristiques menacées ou vulnérables et leurs habitats est « gentianopsis de Victorin ».

Gentiane de Victorin
Photo : Audrey Lachance