Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Ginseng à cinq folioles - Illustration originale de Réjean RoyGinseng à cinq folioles

Panax quinquefolius Linné
Famille des araliacées (famille de l’aralie)
Ginseng, American ginseng

Statut : menacée au Québec

DESCRIPTION

Plante herbacée vivace, issue d’un rhizome grêle rattaché à une racine tubéreuse souvent fourchue. Tige dressée, de 20 à 60 cm de hauteur, portant un verticille de 1 à 4 feuilles composées de 3 à 5 folioles obovées-oblongues, acuminées, finement dentées, de 6 à 15 cm de longueur et reliées comme les doigts d’une main. Fleurs 6 à 20, minuscules, d’un blanc verdâtre, formant une ombelle s’élevant du centre du verticille de feuilles. Fruit : une drupe d’un rouge vif à maturité et contenant de 1 à 3 graines.

Espèces voisines : aralie à tige nue (Aralia nudicaulis).

Traits distinctifs :  feuilles distinctement palmées; inflorescence solitaire, terminale et s’élevant du centre du verticille de feuilles.Aire de répartition au Québec - Ginseng à cinq foliolesAire de répartition en Amérique du Nord - Ginseng à cinq folioles

RÉPARTITION

Périphérique nord

Amérique du Nord : de la Louisiane et de la Géorgie jusqu’au Minnesota et le New Hampshire, atteignant le sud de l’Ontario et du Québec.

Québec :  Outaouais, Montérégie, Laurentides, Lanaudière, Estrie, Centre-du-Québec et région de la Capitale-Nationale.

LE GINSENG À CINQ FOLIOLES - Photo Roger LaroseHABITAT

Érablières à érable à sucre méridionales où l’on trouve plusieurs espèces arborescentes comme le caryer cordiforme, le frêne blanc, le noyer cendré, le tilleul d’Amérique et le chêne rouge. Terrains plats ou pentes moyennes à abruptes, sur des sols riches dont le pH se situe près de la neutralité.

BIOLOGIE

Espèce qui croît à l’ombre et qui se caractérise par une grande longévité (plus de 60 ans). Floraison en juin. Fruits arrivant à maturité en septembre et dispersion des graines par gravité, suivie d’une dormance d’environ 20 mois. Reproduction sexuée uniquement. Taux de croissance des populations au Québec près de l’équilibre.

PROBLÉMATIQUE DE CONSERVATION

LE GINSENG À CINQ FOLIOLES - Photo Danielle CharronAu Québec, la situation du ginseng à cinq folioles se révèle extrêmement précaire. Des inventaires récents ont révélé la disparition d’une dizaine de populations. Même si on en connaît une soixantaine d’occurrences actuelles, la majorité correspond à des populations dont la taille se situe en deçà du minimum viable évalué à 172 individus. Tandis que 14 occurrences, dont seulement quatre de taille viable, se situent en territoires protégés, les autres croissent essentiellement sur des terres privées. L’espèce se concentre en Montérégie, une région où les pressions du développement ne cessent de s’accroître. La cueillette, des pratiques non appropriées d’aménagement forestier, les effets de la tempête de verglas de 1998 de même que la disparition et la dégradation de son habitat constituent les principales menaces à sa survie. Autre danger : la culture du ginseng dans son habitat naturel à partir de semences commerciales provenant de l’extérieur du Québec. Depuis février 2001, les populations sauvages de ginseng à cinq folioles bénéficient, à titre d’espèce menacée, d’une protection juridique au Québec. Le statut d’espèce menacée, qui lui avait été attribué en 1988 par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), a été modifié par celui d’espèce en voie de disparition lors d’une réévaluation de la situation de l’espèce en 1999. Le ginseng à cinq folioles est considéré comme rare, menacé ou fortement menacé dans 21 des 35 États américains où il est rapporté.

CONTRIBUTION AU CDPNQ

Le Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ) maintient à jour sa banque de données sur les espèces menacées ou vulnérables grâce aux observations de scientifiques et de naturalistes qui parcourent le territoire, identifient les espèces et documentent les sites d’intérêt.

Des formulaires de rapport d’occurrence (papier ou gabarit électronique) sont utilisés pour recueillir et transmettre les renseignements nécessaires à l’enregistrement d’une occurrence au CDPNQ. Si vous désirez soumettre vos observations, ces formulaires vous seront acheminés afin que vous puissiez les remplir. À la réception, ils seront revus et vos observations seront incorporées ultérieurement au CDPNQ à titre de nouvel enregistrement ou de mise à jour d’un enregistrement antérieur.

Pour plus de renseignements, veuillez vous adresser au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec.

RÉFÉRENCES UTILES

Fernald, M.L. 1950. Grays Manual of Botany, 8th edition. Timber Press, Portland, Oregon. 1632 p.

Marie-Victorin, Fr. 1995. Flore laurentienne. 3e édition mise à jour par L. Brouillet, S.G. Hay et I. Goulet en collaboration avec M. Blondeau, J. Cayouette et J. Labrecque. Les Presses de l’Université de Montréal, Montréal. 1093 p.

Nantel, P., D. Gagnon et A. Nault. 1996. Population viability analysis of American ginseng and wild leek harvested in stochastic environments. Conservation Biology 10: 608-620.

Nault, A. 1998. La situation du ginseng à cinq folioles (Panax quinquefolius L.) au Québec. Gouvernement du Québec, ministère de l’Environnement et de la Faune, Direction de la conservation et du patrimoine écologique, Québec. 43 p.

White, D.J. 1988. Status report on the American ginseng Panax quinquefolium L. Rapport réalisé pour le Comité sur le statut des espèces menacées de disparition au Canada, Ottawa. 167 p.

VOTRE CONTRIBUTION EST GRANDEMENT APPRÉCIÉE.

Fiche rédigée par Line Couillard du ministère de l'Environnement
Février 2001

Début du document


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2015