Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce vulnérable au Québec


Sanguinaire du Canada

Nom latin : Sanguinaria canadensis - Famille : Papavéracées (famille du pavot)

Comment la reconnaître?
Il s’agit d’une plante herbacée vivace, à latex rouge sang, dont la feuille et la fleur émergent directement du rhizome, formant souvent ainsi des colonies denses au sol. La feuille unique, épaisse et réniforme est découpée en de grands lobes sinueux. La fleur solitaire, portée sur un long pédoncule, se compose de deux sépales décidus et de 8 à 16 pétales blancs avec de nombreuses étamines. Sa floraison a lieu très tôt au printemps. Le fruit est une capsule oblongue ou fusiforme à deux valves.

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes

Où la trouve-t-on?
Au Québec, on trouve la sanguinaire du Canada de l’Outaouais jusque dans la région de la Capitale-Nationale sur la rive nord du Saint-Laurent, de la Montérégie à la Gaspésie sur la rive sud, avec sa limite septentrionale à Petite-Rivière-Cascapédia donnant sur la baie des Chaleurs. Elle croît dans les érablières à caryer et à tilleul, dans des milieux riches en humus, surtout rocheux ou humides.

Photo : Pierre Petitclerc, MDDELCC

Pourquoi est-elle menacée?

Les conditions favorables à la croissance de la sanguinaire du Canada ne se rencontrent que dans les forêts riches et humides du sud du Québec. Bien que sa disparition ne soit pas appréhendée pour le moment, plusieurs facteurs contribuent à son déclin et donc à sa raréfaction : le broutage par le cerf de Virginie, la coupe forestière, certaines pratiques non appropriées d’aménagement forestier et la destruction de son habitat résultant du développement urbain et agricole. Le prélèvement de spécimens entiers à des fins horticoles ou médicinales exerce également une pression non négligeable sur les populations de l’espèce.
Sanguinaire du Canada
Photo : Pierre Petitclerc, MDDELCC