Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce menacée au Québec


Séneçon à feuilles obovales

Nom latin : Packera obovata - Famille : Astéracées (famille de la marguerite)

Comment la reconnaître?
Plante herbacée vivace, le séneçon à feuilles obovales mesure de 20 à 50 cm de hauteur et est muni de stolons ou de rhizomes superficiels. Ses feuilles basilaires sont obovées à orbiculaires et deviennent arrondies au sommet, pétiolées, crénelées et denticulées. L’inflorescence en panicule comprend des capitules munis de rayons jaunes. Le fruit est constitué d’un akène aigretté glabre, semblable à celui du pissenlit.

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes

Où la trouve-t-on?
On trouve le séneçon à feuilles obovales sur les flancs de collines ou les rivages, sur des affleurements calcaires, dans les ouvertures de forêts feuillues ou de chênaies. Au Québec, l’espèce ne croît qu’en Montérégie, près de la frontière américaine.

Photo : Frédéric Coursol, MDDELCC

Pourquoi est-elle menacée?

Le séneçon à feuilles obovales est une espèce à la périphérie nord de son aire de répartition. Une seule occurrence est connue au Québec, dans la région de la baie Missisquoi. Elle est constituée de deux colonies, chacune d’environ 2 m de diamètre. Ces colonies comportent au total un nombre restreint d’individus qui fleurissent. La production d’akènes viables semble nulle et il s’agit malheureusement d’une occurrence de faible qualité. L’espèce est donc menacée par l’absence de reproduction sexuée et par la fermeture progressive de la canopée.
Séneçon à feuilles obovales
Photo : Frédéric Coursol, MDDELCC