Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce vulnérable au Québec


Uvulaire à grandes fleurs

Nom latin : Uvularia grandiflora - Famille : Colchicacées (famille du colchique)

Comment la reconnaître?
L’uvulaire à grandes fleurs est une plante herbacée vivace à rhizome court. Ses tiges sont ramifiées et rassemblées en touffes. Les feuilles vert pâle, à revers pubescent, sont presque toutes disposées au-dessus de la fourche de la tige. La plante porte jusqu’à quatre grandes fleurs jaune citron pendantes et formées de six tépales (sépales et pétales semblables) tordus.

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes

Où la trouve-t-on?
Les conditions favorables à la croissance de l’uvulaire à grandes fleurs ne se rencontrent que dans les forêts riches en humus du sud du Québec, soit exclusivement dans les érablières à caryer ou à tilleul. L’aire de répartition de cette espèce s’étend de l’Outaouais à la région de Québec, sa limite nord-est, puis de la Montérégie et de l’Estrie jusqu’à Chaudière-Appalaches.

Photo : Norman Dignard, MDDELCC

Pourquoi est-elle menacée?

Bien que la disparition de l’uvulaire à grandes feuilles ne soit pas appréhendée pour le moment, plusieurs facteurs contribuent à sa raréfaction : le broutage par le cerf de Virginie, la coupe forestière, certaines pratiques non appropriées d’aménagement forestier et la destruction de son habitat résultant du développement urbain et agricole. Le prélèvement de spécimens entiers aux fins du commerce horticole exerce également une pression non négligeable sur les populations sauvages de l’espèce.
Uvulaire à grandes fleurs
Photo : Norman Dignard, MDDELCC