Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section biodiversité

Espèce menacée au Québec


Verge d’or à bractées vertes1

Nom latin : Solidago chlorolepis - Famille : Astéracées (famille de la marguerite)

Comment la reconnaître?
La verge d’or à bractées vertes est une plante herbacée vivace de petite taille (au plus 30 cm de hauteur), croissant en touffes. La tige est glabre ou légèrement poilue. Les feuilles sont coriaces et glabres, le bout de celles du bas étant plutôt arrondi. Son inflorescence allongée est constituée de capitules jaunes et ses akènes sont densément poilus. La présence de glandes rend les capitules collants au toucher.

Répartition au Québec
Répartition au Québec
Occurrences
Récentes

Où la trouve-t-on?
On retrouve la verge d’or à bractées vertes dans la toundra alpine des monts Albert et du Sud, en Gaspésie, ou, à plus basse altitude, dans les endroits où la végétation est clairsemée, comme sur les versants rocheux et les talus d’éboulis. Elle s’installe exclusivement sur des roches serpentinisées.

Photo : Sylvain Lamoureux, MDDELCC

Pourquoi est-elle menacée?

Endémique du mont Albert, dans le parc national de la Gaspésie, la verge d’or à bractées vertes ne se trouve nulle part ailleurs au monde et on n’en connaît que deux occurrences. L’aire d’occupation extrêmement limitée de la plante, son très petit nombre d’individus, soit quelques milliers dispersés dans l’ensemble de l’habitat, et les risques d’assimilation par hybridation avec une espèce voisine rendent sa situation très précaire.

1Le nom apparaissant au Règlement sur les espèces floristiques menacées ou vulnérables et leurs habitats est « verge-d’or à bractées vertes (Solidago simplex Kunth subsp. Simplex var. chlorolepis (Fernald) Ringius) ».

Verge d’or à bractées vertes
Photo : Sylvain Lamoureux, MDDELCC