Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Conservation volontaire

La conservation volontaire exprime la prise en charge de la conservation du patrimoine naturel sur une terre privée par les gens qui en sont propriétaires, qui y habitent ou qui en profitent. Dérivée de l’expression américaine « Private Stewardship », la conservation volontaire est fondée, comme son nom l’indique, sur l'initiative et l’engagement d’une personne, soit d’un individu, soit d’une personne morale. Cet engagement volontaire consiste à gérer un immeuble ou une partie de celui-ci de manière à en préserver la nature et les caractéristiques patrimoniales indéniables, c’est-à-dire reconnues d’intérêt pour la collectivité.

Au Québec, l’essor en matière de conservation volontaire s’est amorcé vers le début des années 80, sous l’initiative de propriétaires de terrains privés et d’organismes de conservation à but non lucratif. Faisant preuve d’imagination et de volonté, ceux-ci ont exploré et même parfois repoussé les limites des concepts établis dans le Code civil du Québec.

Parallèlement à cette démarche, le gouvernement du Québec s’est doté d’outils d’intervention en la matière. De nature financière et législative, ces outils visent à accroître la portée de l’action axée sur la conservation des terres privées, qui abritent la majorité des espèces menacées du Québec.

Les outils d’ordre financier incluent des programmes d’aide statutaire et ponctuelle. Quant aux outils d’ordre législatif, ils relèvent principalement de deux organismes : le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et le ministère des Ressources naturelles et de la Faune. L’ensemble de ces outils vise à soutenir et à stimuler l’intervention de nombreux partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux.

Afin d’améliorer l’efficacité des actions en matière de conservation volontaire et d’en assurer un certain suivi, le gouvernement tient à jour des informations sur la biodiversité au Québec, la présence d’espèces envahissantes et les tendances relatives aux écosystèmes.

Guide d’information sur les principales options légales de conservation pour les propriétaires de terrains privés, et dans lesquelles le Ministère peut être impliqué

La conservation volontaire : vous pouvez faire la différence (format PDF, 6,7 Mo)

Programmes d’aide

Aspects législatifs

  • Espèces menacées ou vulnérables
  • Conservation du patrimoine naturel

Partenaires

Partenaires du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs et du Ministère des Ressources naturelles, plusieurs organismes de conservation oeuvrent dans le domaine de la conservation volontaire au Québec. Pour connaître ceux qui travaillent près de chez vous ou à une échelle régionale ou provinciale, vous pouvez consulter votre municipalité, l’Éco-route de l’information, le Réseau québécois des groupes écologistes ou le Réseau des milieux naturels.

Terres privées


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2016