Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Les réserves naturelles en milieu privé

Réserve naturelle des Marais-du-Nord

Définition

Une réserve naturelle est un milieu naturel privé légalement reconnu par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs afin d’en assurer la conservation.

Information générale

Le 4 septembre 2002, la réserve naturelle des Marais-du-Nord a été reconnue pour une durée perpétuelle en vertu de la Loi sur les réserves naturelles en milieu privé, aujourd’hui intégrée à la Loi sur la conservation du patrimoine naturel (L.R.Q., c. C-61.01).

Accessibilité

La réserve naturelle des Marais-du-Nord est située sur une propriété privée. Seules les personnes qui auront au préalable acquitté les droits d’entrée en vigueur, qui auront pris connaissance des activités permises et prohibées, et qui utiliseront la réserve naturelle selon ces règles, pourront la fréquenter.

Localisation

La réserve naturelle des Marais-du-Nord est située sur la rive ouest du lac Saint-Charles, à la hauteur de la baie Charles-Talbot, au nord de l’arrondissement de la Haute-Saint-Charles. Cette aire protégée en milieu privé, de 63,69 hectares, se trouve dans la municipalité de la Ville de Québec, communauté métropolitaine de Québec dans la région administrative de la Capitale-Nationale. La réserve naturelle reconnue s’applique sur la propriété connue et désignée comme étant les lots 1 025 869, 1 025 878, 1 025 979, 1 025 980 et 1 025 981 du cadastre du Québec, circonscription foncière de Québec.

Caractéristiques d’intérêt pour la conservation

Cette réserve naturelle reconnue protège une mosaïque dynamique de peuplements forestiers : érablières à érable rouge, sapinières, peupleraies et bétulaies à bouleau jaune. Les secteurs en contact avec la baie Charles-Talbot abritent un milieu de transition forêt - milieu aquatique qui sert à l’alimentation de nombreuses espèces animales, notamment aux échassiers et à la sauvagine. Le rat musqué y a également élu domicile. Autre particularité, on y trouve des îlots de végétation, résultat du rehaussement du niveau du lac comme réserve d’eau potable pour la Ville de Québec. La réserve naturelle permet d’assurer le maintien à l’état sauvage d’environ 5 % des rives de ce plan d’eau.

Objectifs et mesures de conservation

L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais-du-Nord (APEL) a acquis ces propriétés, pour une première partie en 1991 et pour le reste en 1998, afin d’assurer la sauvegarde et la mise en valeur du lac et de la rivière Saint-Charles. L’APEL désire faire de ce territoire un site d’éducation et de démonstration quant au rôle que jouent les milieux humides, leur importance et la nécessité de les protéger. Elle désire également faire de ce territoire un site de démonstration et d’expérimentation au regard de la restauration des écosystèmes et de la biodiversité en terre privée.

Activités permises

Dans la réserve naturelle des Marais-du-Nord, les activités suivantes sont permises : les activités éducatives et scientifiques, les activités de plein-air extensives dans les sentiers aménagés ou balisés (randonnée pédestre, ski de fond, raquette, randonnée en traîneau à chiens, canotage et kayaking) et les activités de prélèvement de la faune selon les méthodes et dans les périodes prévues à cet effet par le gouvernement du Québec. Toutes ces activités sont régies par un plan d’aménagement et de mise en valeur récréo-éducatif des Marais-du-Nord. Les activités de chasse devront également se réaliser en conformité avec le plan de chasse annuel en vigueur sur le territoire de la réserve naturelle et les autres terrains gérés par l’APPEL tel qu’établi par cet organisme et en accord avec les autorités locales et les associations locales de chasseurs. De plus, le propriétaire se réserve le droit d’exercer certains usages additionnels soit : l’aménagement, l’entretien ou la modification de sentiers ou d’infrastructures connexes*.

Activités prohibées

Dans la réserve naturelle des Marais-du-Nord, les activités suivantes sont interdites : la récolte, la cueillette, le fauchage, la destruction ou la coupe de la végétation en place, incluant le bois, les petits fruits et les champignons*; la pratique d'activités agricoles de toute nature; l'utilisation d’engrais, de pesticides ou de phytocides; l'allumage de feux*; les travaux de remplissage, de creusage, de drainage ou d'assèchement*; l'extraction de matières minérales ou organiques ou d’autres travaux de modification du sol*; le dépôt de déchets ou d’autres matériaux ou produits dangereux; l'érection, l'installation ou la construction d'infrastructures*, de bâtiments, de roulottes, de tentes-roulottes ou de tout autre type d'habitation, de dépendance ou de bâtiment; l'aménagement de sentiers*; la circulation en véhicule motorisé*; la circulation à bicyclette* et la circulation en embarcation à moteur à essence*.


Informations additionnelles

* Pour en savoir davantage sur les usages permis et les exclusions aux activités prohibées, on consultera l’entente de conservation de la réserve naturelle des Marais-du-Nord publiée au Bureau de la publicité des droits de la circonscription foncière de Québec sous le numéro 1 808 054.

Retour à Biodiversité - Aires protégées et aires de conservation


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017