Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Les réserves naturelles en milieu privé

Réserve naturelle du Marais-Kergus

 | Carte |

Définition

Une réserve naturelle est un milieu naturel privé légalement reconnu par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs afin d’en assurer la conservation.

Information générale

Le 28 mai 2003, la réserve naturelle du Marais-Kergus a été reconnue pour une durée perpétuelle en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel (L.R.Q., c. C-61.01).

Accessibilité

La réserve naturelle des Marais-Kergus est située sur une propriété privée. Seules les personnes qui auront au préalable obtenu l’autorisation des propriétaires, qui auront pris connaissance des activités permises et prohibées, et qui utiliseront la réserve naturelle selon ces règles, pourront la fréquenter.

Localisation

Localisation de la réserve naturelle du Marais-Kergus - Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

La réserve naturelle du Marais-Kergus est située à environ un kilomètre au nord du lac Malartic. Elle ceinture le lac Kergus et s’étend vers le nord. Cette aire protégée en milieu privé, de 301,1 hectares, se trouve dans la municipalité de La Motte dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue. La réserve naturelle reconnue s’applique à la propriété connue et désignée comme étant les lots 22, 23, ¾ nord 25, ¼ nord 26 du rang 2, les lots 23-A, 24-A, 25-A et une partie des lots 23-B, 24-B et 25-B du rang 3, une partie du lot 23 du rang 4 et une partie des lots 22 et 23 du rang 5 du cadastre du canton de La Motte, circonscription foncière d’Abitibi.

Caractéristiques d’intérêt pour la conservation

Cette réserve naturelle reconnue protège une mosaïque dynamique d’habitats : un lac marécageux, des herbiers aquatiques, des milieux humides, des secteurs forestiers dont certains sont naturels et d’autres aménagés, ainsi que des milieux ouverts consacrés à l’agriculture. Cet agencement de milieux permet d’accroître la biodiversité de l’endroit. Le territoire de la réserve naturelle reconnue abrite un habitat de poisson, une aire où les oiseaux aquatiques se rassemblent (halte et aire de reproduction pour la sauvagine), ainsi qu’une zone fréquentée par les hérons. La sauvagine y trouve nourriture et refuge grâce aux ressources du lac Kergus, aux milieux humides attenants et aux terres agricoles. La réserve naturelle du Marais-Kergus se trouve à la confluence de deux bassins versants importants, soit le bassin de la rivière Harricana – baie James, océan Arctique – et le bassin de la rivière Outaouais – fleuve Saint-Laurent, océan Atlantique. Elle est au nombre des localités nordiques où vit une espèce de rosier (Rosa nitida) que l’on trouve habituellement plus au sud.

Objectifs et mesures de conservation

Les propriétaires ont acquis une première partie de la réserve naturelle du Marais-Kergus en 1992. Des transactions subséquentes en 1996, en 1999 et en 2002 leur ont permis de consolider leur propriété autour du lac Kergus afin d’assurer la conservation du lac, de ses milieux humides et d’une zone tampon. Les propriétaires ont demandé la reconnaissance de cette réserve naturelle afin de soutenir leur vision d’une aire protégée habitée. Ils désirent en faire un site d’activités scientifiques et éducatives et l’aménager pour maintenir, améliorer et mettre en valeur la flore et la faune régionales ainsi que leurs habitats.

Activités permises

Les activités permises dans la réserve naturelle du Marais-Kergus varient selon un plan de gestion établi par les propriétaires et reconnu par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs à même l’entente de conservation. En bref, le lac Kergus, les îles et les milieux humides environnants font l’objet d’une protection intégrale où seules sont permises les activités éducatives et scientifiques simples. L’usage de véhicules motorisés y est interdit. L’objectif consiste à conserver intégralement le secteur pour laisser le milieu évoluer dans des conditions naturelles. Ce secteur est ceinturé par une zone où on peut s’adonner à des activités éducatives, d’observation et de recherche en recourant à des infrastructures légères sans véhicules motorisés. Dans cette zone, l’objectif de conservation est de restaurer les usages fauniques et les peuplements forestiers pour que ces derniers atteignent un état d’équilibre. Enfin, le secteur nord de la réserve naturelle fait l’objet d’aménagements plus intensifs afin de recréer une dynamique forestière inéquienne et de favoriser une diversité de paysages de type bocage par l’entremise d’activités agricoles à très faible intrant naturel. Ce secteur peut aussi recevoir des infrastructures légères pour accueillir le public et la tenue d’activités éducatives et scientifiques*.

Activités prohibées

Dans la réserve naturelle du Marais-Kergus, les activités suivantes sont interdites : la récolte, la cueillette, le fauchage, la destruction ou la coupe de la végétation en place, incluant le bois*; les activités agricoles de toute nature*; l'utilisation d’engrais, de pesticides ou de phytocides non approuvés pour la culture biologique*; l'allumage de feux*; les travaux de remplissage, de creusage, de drainage et d'assèchement*; l'extraction de matières minérales ou organiques ou autres travaux de modification du sol*; le dépôt de déchets ou autres matériaux ou produits dangereux; l'érection, l'installation ou la construction d'infrastructures*, de bâtiments, de roulottes, de tentes-roulottes ou de tout autre type d'habitation, de dépendance ou de bâtiment; l'aménagement de sentiers*; la circulation en véhicule motorisé*; la circulation en embarcation motorisée; la plantation ou l’introduction de plantes modifiées génétiquement; l’utilisation d’armes à feu*; la chasse, la pêche et le piégeage.


Informations additionnelles

* Pour en savoir davantage sur les usages permis et sur les exclusions aux activités prohibées, on consultera l’entente de conservation de la réserve naturelle des Marais-Kergus publiée au Bureau de la publicité des droits de la circonscription foncière d’Abitibi sous le numéro 10 512 323.

Retour à Biodiversité - Aires protégées et aires de conservation


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017