Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Réserve écologique du Bog-à-Lanières

Située à une soixantaine de kilomètres au nord-est de La Tuque, dans la municipalité régionale de comté du Haut-Saint-Maurice, la réserve écologique du Bog-à-Lanières occupe une superficie de 433 hectares, à l'ouest de la rivière Batiscan.

Cette réserve écologique vise à assurer la protection de tourbières ombrotrophes de la région des Laurentides.

La topographie générale du site est un bassin fermé et alimenté en eau par les précipitations. La matière organique s'y accumule et forme des tourbières ombrotrophes ou pauvres en éléments minéraux (dites «bogs»).

Réserve écologique du Bog-à-Lanières 

Bog-à-Lanières un nom de réserve écologique qui
exprime bien la physionomie de cette tourbière.

La classification de la végétation de la réserve écologique, d'après l'alimentation du substrat en éléments minéraux, permet de reconnaître quatre modèles physionomiques. Le bog à lanières occupe la partie centrale de la tourbière et la majeure partie de la réserve écologique. Les lanières, riches en sphaignes, y sont colonisées par des épinettes noires basses. Le bog arbustif à andromède, kalmia et rhynchospore

 occupe la bordure de la vaste mare située dans la partie nord de la tourbière. Le bog arbustif à épinette noire ceinture le bog à lanières; il s'agit d'une formation ouverte d'épinettes arbustives en association avec des éricacées. Enfin, le bog arborescent à épinette noire forme une seconde ceinture végétale extérieure aux bogs à lanières et arbustif. Le parterre de cette tourbière est composé surtout de sphaignes (sphaigne robuste principalement).

Signalons enfin que le bog à lanières constitue l'élément privilégié de cette tourbière en raison de sa rareté, autant dans les Laurentides que dans l'ensemble du Québec.

Début du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017