Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Réserve écologique Irénée-Marie 

La réserve écologique Irénée-Marie, d'une superficie de 189,36 hectares, longe la rivière Matawin. Elle est située approximativement à mi-chemin entre les municipalités de Saint-Michel-des-Saints et Rivière-Matawin (municipalité régionale de comté de Mékinac).

Le site assure la protection de communautés végétales associant le pin blanc, le pin rouge et le pin gris, complexe de végétation peu commun au Québec.

La topographie de la réserve écologique est marquée par une platière sableuse et un escarpement rocheux. L'altitude va de 290 à 490 mètres. Le sous-sol est formé de roches métamorphiques et ignées appartenant à la formation géologique très ancienne de Mékinac. Au niveau de la platière, ces roches sont recouvertes d'un dépôt sableux épais d'origine fluvio-glaciaire dont le drainage est bon. L'escarpement se distingue par une alternance de tills minces et d'affleurements rocheux; le drainage y est excessif.

La pinède couvre la quasi-totalité du territoire de la réserve écologique Irénée-Marie. L'escarpement rocheux est colonisé principalement par la pinède à pin rouge et pin blanc tandis que la pinède à pin rouge, pin blanc et pin gris occupe la platière. La présence de pin gris en mélange aux deux autres espèces de pin donne un caractère particulier et assez exceptionnel au peuplement.

Issus de feux importants ayant touché la région, ces peuplements semblent évoluer lentement vers la pessière à épinette noire.

Le nom de cette réserve écologique rappelle la mémoire du frère Irénée-Marie (Joseph Caron), naturaliste natif de Grand-Mère (1889-1960). Il fut un collaborateur important du frère Marie-Victorin.

Début du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017