Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Réserve écologique Jackrabbit 

Située à quelque 80 kilomètres au nord-ouest de Montréal, la réserve écologique Jackrabbit est localisée entre les municipalités de Sainte-Agathe-des-Monts et Huberdeau. Elle fait partie de la municipalité régionale de comté Les Laurentides et occupe une superficie de 750 hectares.
La réserve écologique Jackrabbit

Un site naturel typique des hautes-terres du Bouclier
précambrien : la réserve écologique Jackrabbit.

Le site assure la protection d'écosystèmes représentatifs des régions écologiques des Basses Laurentides de la Mauricie et du Lac Nominingue, lesquelles appartiennent au domaine de l'érablière à bouleau jaune.

Le relief de la réserve écologique Jackrabbit est typique des hautes-terres du Bouclier précambrien. Il a l'aspect d'une pénéplaine formée de buttes et collines dont l'altitude varie de 400 à 550 mètres et creusée par des vallées et dépressions dont le plancher se situe entre 250 et 300 mètres d'altitude. Les dépôts principaux du site sont des tills d'épaisseur variable et des dépôts organiques dans les dépressions mal drainées. Enfin, des alluvions récentes bordent les ruisseaux.

Les principales communautés végétales de la réserve écologique sont l'érablière sucrière à bouleau jaune, groupement stable occupant les sols moyennement drainés, sa sous-association à hêtre à grandes feuilles, typique des sols minces bien drainés, l'érablière sucrière à ostryer de Virginie et orme d'Amérique, qui occupe les sommets, et la bétulaie jaune à sapin baumier, qui colonise les bas des versants et les dépressions moins bien drainés.

Du côté de la faune, le chevreuil, l'orignal et le castor sont les mammifères les plus fréquemment observés; la gélinotte huppée, le huard, les canards, le goéland, le tyran tritri, la buse à queue rousse et le carouge à épaulettes sont les principaux oiseaux et, enfin, les truites mouchetée, grise et arc-en-ciel et l'achigan se rencontrent fréquemment dans les lacs de la région.

Début du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017