Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Réserve écologique des Kettles-de-Berry

Constituée en octobre 1996, la réserve écologique des Kettles-de-Berry, la 55e du réseau québécois, est située dans la municipalité de Berry en Abitibi, à quelque 45 kilomètres au nord-ouest de la ville d’Amos. Cette réserve écologique, d’une superficie de 267 hectares, vise à préserver dans des conditions naturelles une partie de l'esker de Berry, une ancienne rivière sous-glaciaire, qui se caractérise par la présence de plusieurs lacs et cuvettes à différents stades d'évolution appelés « kettles ».

Réserve écologique des Kettles-de-Berry (Photo : Jean Gagnon - MDDEP)
Vue aérienne de la réserve écologique des Kettles-de-Berry

Réserve écologique des Kettles-de-Berry  (Photo : Léopold Gaudreau - MDDEP)
Le lac en Coeur dans la réserve écologique des Kettles-de-Berry

Un kettle est un élément géomorphologique particulier associé aux formations fluvioglaciaires. Lors de la fonte du glacier, de gros blocs de glace se détachèrent des couloirs où circulaient les rivières sous-glaciaires et furent rapidement enterrés sous d’épais dépôts de sable et de gravier. À la suite du retrait du glacier, ces blocs de glace emprisonnés fondirent à leur tour, entraînant alors l’affaissement des dépôts de surface et l’apparition d’une dépression. Le territoire de la réserve écologique est parsemé de quelques kettles et de petits lacs, notamment le lac en Cœur, la lac Paludier et le lac la Perdrix.

Les kettles que protège la réserve écologique illustrent très bien comment se sont produites les formations géologiques des eskers de l’enclave argileuse de l’Ojibway, un habitat typique du territoire de l’Abitibi. L'excellent état de conservation de ces milieux, maintenant soustraits de toute exploitation est remarquable, comparativement à la plupart des autres qui ont été très perturbés dans la région, puisque certains d’entre eux ont été utilisés comme dépotoirs ou comme gravières.

Cette réserve écologique se trouve dans la région naturelle de la plaine d’Abitibi et son altitude est comprise entre 320 et 345 mètres. Elle occupe le versant occidental d’une partie de l’esker de Berry, relativement plat et beaucoup plus large que haut. Elle protège également des peuplements de pins gris et d'épinettes. Sur les rives de certains lacs, on trouve la lobélie de Dortmann (Lobelia dortmanna), une plante aquatique observée occasionnellement dans la région.
 

Début du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017